Condo Fucks – Fuckbook


Condo Fucks, derrière ce nom ridicule se cache en fait Yo La Tengo, un groupe qui a su au cours de ses 25 années d’existence se forger une réputation indé quasiment aussi importante que celle de Sonic Youth. Dernièrement, les membres de Yo La Tengo se sont renommés Condo Fucks pour se lancer dans un album de reprise intitulé “Fuckbook” (en référence à l’album “Fakebook” de Yo La Tengo). On y retrouve des réinterprétations essentiellement garage des Small Faces (What’cha Gonna Do About It) des Beach Boys (Shut Down) ou encore de Slade (Gudbuy T’Jane).

Le son de cet album est tellement sale et lo-fi, qu’en comparaison “III” de Sebadoh sonne comme du Pink Floyd, et les voix sont tellement noyées sous un déluge de guitare fuzz qu’on n’y entend et comprend absolument rien. “Fuckbook” sonne plus comme un disque garage et bruyant, sans queue ni tête. Si “Painful” reste un des chefs d’œuvre du rock indépendant des années 90, il faut bien avouer qu’on est bien déçu par ce projet récréatif et potache qui peine à nous captiver passé quelques écoutes attentives. Comme les blagues les plus courtes sont souvent les meilleures, on préfère attendre avec impatience le véritable prochain album de Yo La Tengo.

Article publié sur le site Indiepoprock.net

Par Mathieu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *