Babybird – Ex-Maniac

Cher Stephen Jones,

Je me permets de t’envoyer ces quelques mots pour ton dernier disque, « Ex-Maniac ». Bon, je ne vais pas tourner autour du pot je n’ai pas aimé. Pourtant si tu savais comme j’ai pu écouter ton tube You’re Gorgeous, c’était un de ces morceaux fabuleux, ultra-accessible en apparence, mais tellement cynique dans le fond, qu’à chaque fois que je l’entendais, j’avais l’impression de manger un bonbon au poivre. C’est avec ce genre de titre que je découvrais quelques groupes de brit-pop, qui savaient ciseler des mélodies ultimes pour accueillir leurs textes les plus noirs, à commencer par Luke Haines qui, j’imagine, a été un modèle pour toi …

Seulement voilà, je t’ai un peu oublié après ce moment là, je t’ai remplacé par plein d’autres musiciens, avant d’entendre à nouveau parler de toi à propos de ce nouveau disque, « Ex-Maniac ». C’est avec une grande curiosité que je l’ai écouté ; j’avoue avoir mis la barre un peu haute, le temps ayant fait son chemin, je me surprends à vouloir que tu reviennes avec un nouveau You’re Gorgeous, mais à la place tu as préféré nous raconter tes histoires de drogue (Drug Time). Bon, il faut bien reconnaître que le cynisme est là, mais les mélodies, elles, je les ai quand même trouvées molles du genou.  Je t’avoue que j’ai du mal à retenir un bâillement au bout du troisième titre.

C’est pareil avec Failed Suicide Club, je n’ai pas bien compris où tu veux en venir, entre une mélodie qui sonne comme la BO d’un film indépendant, style « Juno », et tes histoires de suicides ratés. Tu vas dire que je tourne en rond, mais je préfère largement ce bon vieux « Life is unfair, kill yourself or get over it » de Luke Haines, là on touche au génie, un génie que tu sembles vouloir refuser d’atteindre … Sinon, il paraît que Johnny Depp joue de la guitare sur Unloveable. Pourquoi pas Vanessa Paradis dans les chœurs tant qu’on y est … Pour le reste du disque, j’ai avancé de titre en titre, j’ai écouté bien attentivement toutes tes histoires d’éternel perdant, j’ai fais tout ce que j’ai pu, mais je me suis rapidement ennuyé avant d’aller changer de disque ; je me suis passé le dernier Lou Barlow. Tu sais, lui il ne rigole pas avec la lose

Voilà Stephen, J’espère que tu ne m’en voudras pas trop, je sais que j’ai eu la main un peu lourde avec ton disque, j’aurais voulu l’aimer, y trouver quelques passages inspirés qui t’auraient fait rentrer dans la catégorie tellement convoitée des songwriters maudits, mais non, c’est trop bête,  je n’ai pas trouvé mon compte …  Sinon, c’était sympa de reprendre de tes nouvelles. Allez, à la prochaine, bises à tout le monde …

( ♫ ) Babybird – Like Them

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *