Japandroids – Celebration Rock

Il y a beaucoup d’énergie, des guitares distordues, saturées, jouant des accords simples, efficaces, accompagnés d’une batterie à la rythmique folle, les voix se répondent, ça crie, ça hurle. Je ne me rappelle plus ce que j’ai écouté en 1995, sûrement Nirvana, du Heavy-Metal, ou bien quelques premiers titres de rock indépendant, je commençais de lire les Inrocks, et j’avais déjà enregistré pas mal de cassette de l’émission de Lenoir. En 1995, je n’avais pas pu voter, j’avais encore 17 ans. J’en ai tiré une sorte de frustration, qui a beaucoup alimenté mon abstentionnisme par la suite … Aujourd’hui ça va, j’écoute « Celebration Rock » de Japandroids

Les titres se ressemblent et peu importe, beaucoup d’énergie et d’émotion, il n’y a presque que ça chez Brian King et David Prowse. En 2002, je l’ai senti revenir, cette droite dure qui avançait doucement, celle que j’avais pu voir pendant la fin de mes études avec quelques fils à papa qui méritaient tout simplement un coup de pied au cul. Cette droite là, elle était revenue en 2002, je me suis remis à voter, même si j’avais un peu lâché l’affaire, car je savais bien que c’était le retour de la peur, de l’égoïsme, de l’arrogance et du blâme. Aujourd’hui ça va, j’écoute « Celebration Rock » de Japandroids

( ♫ ) Japandroids – Fire’s Highway

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Le premier single lâché dans la nature, l’excellent The House That Heaven Built, donnait déjà une bonne première impression. Beaucoup d’adrénaline. La distorsion ne s’arrête jamais, même sur le dernier titre, Continuous Thunder, que je pressentais un peu plus calme que les autres, comme pour une superbe conclusion. En 2007, alors que je me sentais en décalage avec le reste du monde, la conviction n’était pas trop là, et je m’isolais un peu en écoutant « Strawberry Jam » d’Animal Collective et « Mirror The Eye » de Lou Barlow. Aujourd’hui ça va, j’écoute « Celebration Rock » de Japandroids

Le disque a quelques choses d’éphémère, mais ça fait plaisir à écouter. C’est presqu’un disque euphorique, le titre « Celebration Rock » est assez juste. Nous sommes en 2012, je ne suis pas dupe, notre monde est ainsi fait de relations complexes qu’il continuera de tourner sur son actuelle lancée, et après 17 ans, le retour de la gauche au pouvoir ne sera pas simple. Si nous pouvions avoir moins de peur, d’égoïsme, d’arrogance et de blâme, ça serait déjà pas mal. Aujourd’hui ça va, j’écoute « Celebration Rock » de Japandroids

( ♫ ) Japandroids – Evil’s Sway

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *