Grouper – The Man Who Died In His Boat

Grouper – The Man Who Died In His Boat

On entend une voix lointaine et quelques accords de guitare. L’année commence juste et j’ai déjà l’impression qu’une course effrénée est en train de se lancer. Au milieu de cette cavalcade, j’ai surtout envie de rester assis là, le regard un peu perdu, dirigé vers le ciel, le casque sur les oreilles, à écouter Grouper en regardant le nuage. Avec cette musique je me sens comme isolé, coincé dans une sorte de bulle. C’est un peu cliché d’écrire une chose pareille. Ecouter cette musique m’apporte en ce moment un peu d’introspection et la sensation de reprendre doucement conscience du temps qui passe …

Un nouvel album, « The Man Who Died In His Boat ». Les onze titres qui le constituent ont été enregistrés pendant les sessions de « Dragging A Dead Deer Up A Hill ». On y retrouve ces compositions vaporeuses. Il y a des phrases de guitare assez simples, un accord ou deux, pas plus. La voix est noyée sous une sorte de réverbération. Ca amplifie ce côté lointain et fantomatique. On entend parfois une note jouée sur un vieux piano. Il y a aussi quelques bruits. Peut être un synthétiseur. L’écoute prolongée de ce disque me donne l’impression d’une lente déliquescence. Pourtant je sens que c’est l’un des disques les plus accessibles de Grouper

Ca termine par un long drone. Un léger bourdonnement qui dure pendant six minutes et six secondes. Une goutte vient de tomber. Une seconde est en train de couler sur la vitre. Puis c’est le reste de la pluie qui tombe. Un temps à rester là, à regarder dehors. Un temps à voir tout s’effacer progressivement devant nous. Et puis tout s’arrêterait. Comme ça, d’un seul coup …

( ♫) Grouper – Cloud In Places

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *