Sorry For What I Said To You In Your Dream

a3275879703_10

L’autre nuit, j’ai rêvé de cette corrosion qui se répandait à travers le monde. Ceux qui n’ont pas été empoisonnés doivent survivre sur les restes de la ville qui navigue entre quelques ruines et des structures ultramodernes hyper-informatisées. J’avance dans la rue, j’écoute cette musique faite de bourdonnement générés à partir d’une guitare préparée et passée à je ne sais quels filtres résonants. Devant l’immense hangar, j’observe comment la flore s’est étrangement développée le long du mur. J’ai l’impression d’avoir passé deux ans dans une voiture comme celle là, comme pour vérifier cet enfer détaillé. Je suis né dans ce petit village et j’imaginais des immeubles et de villes plein de science et d’acier. Et je suis désolé pour tout ce que j’ai pu te dire pendant ton rêve …

L’autre nuit, j’ai rêvé de brume et de sandwich. J’écoute de la musique avec des voix réverbérées noyées au fond de ce mix hypnotique. Tu viens me chercher en voiture et je rallume un vieil ordinateur open-source. Les feuilles mortes sont en train de recouvrir ce nouvel immeuble moderne. C’est fou comme la nuit est belle ce soir. J’entends des chuchotements, à moins que ce ne soient ces phrases de finger-picking jouées à la guitare acoustique. J’aimerais revenir à cette jeunesse où je ne savais rien, faite d’ossement et d’innocence. Click Clack, je prends une photographie pour immortaliser cet instant et je repense à toutes ces feuilles qui s’envolent dans la forêt. La campagne n’est pas forcément plus calme que la ville. Et je suis désolé pour tout ce que j’ai pu te dire pendant ton rêve …

( ♫) Aidan BakerSorry For What I Said To You In Your Dream

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *