Saåad – Verdaillon

saaad2

Je ne me rappelle plus la dernière fois que l’on a quitté la ville. Ca nous a pris comme ça de bon matin, quand tout le monde se presse. On a roulé pendant des heures sur la route. Ca nous a semblé comme un antidote. On a traversé les banlieues lointaines. On a vu les premiers paysages apparaître. On écoutait de la musique mais elle ressemblait plus à une sorte de long drone, produit des notes de guitare qui s’étirent et un orgue analogique. On retrouvé la maison dans la campagne, elle portait la trace d’une autre époque que l’on a quittée depuis bien longtemps : un appareil photo argentique, un lecteur de CD portable et des vieilles bande-dessinées – L’Incal de Jodorowsky et Moebius ainsi qu’une collection de Strange – mélangées dans les étagères avec des revues scientifiques d’ors et déjà obsolètes. Dehors il fait nuit, alors on allume un feu dans la cheminée pour se réchauffer.

Il y a quelques mois, Romain Barbot et Gregory Buffier – les deux têtes pensantes de Saåad à qui on doit déjà une dizaine de disques ambiants et tristes – ont répondu à l’invitation du festival Les Orgues pour jouer sur l’orgue de Notre Dame de la Dalbade. Le résultat est assez hypnotisant, de longs bourdonnements s’étendent peu à peu pour tisser un grand brouillard de notes psychédéliques. Cette musique se déploie sur de longues nappes atmosphériques dont les ondulations sonores sont indéniablement plusieurs invitations au voyage, à tel point que je ne me rappelle plus la dernière fois que l’on a quitté la ville.

( ♫) Saåad – The Harvest

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *