The Bug Vs. Earth – Concrete Desert

L’autre jour, je me suis rendu dans la zone inter-métropolitaine, Est 70°, 652eme. Assailli par les nuages de chaleur qui sortaient de la bouche de métro et le désordre ambiant, je me suis enfui vers cette intersection qui me semblait déserte. C’est fou comme on peut se retrouver au calme en changeant juste de rue. La musique n’était qu’une suite de longs riffs de blues apaisants qui se mélangeaient à des infrabasses souterraines pour former une sorte de bulle dans laquelle il m’a semblé assez facile de s’installer pour s’isoler du reste du monde. Je me suis ensuite perdu dans la ville, à l’ombre des immeubles vitreux et des cafés déserts. Au petit matin je suis rentré dans ma piaule grâce à ce vieux bus trouvé par hasard. Il pleut, les premiers travailleurs quittent leurs appartements et je commence à entrevoir les premières lueurs du jour.

Dylan Carson – le leader du groupe de drone-metal Earth – et Kevin Martin, a.k.a The Bug se sont associés pour sortir « Concrete Desert ». Un disque qui mélange bien évidemment le meilleur de chacun, un disque qui nous plonge au milieu de long morceaux mélancoliques et atmosphériques, un disque qui sonne comme une longue déambulation dans certains quartiers de L.A, ou une traversée du désert du Nevada en pleine nuit, ou du moins l’idée que je m’en fais après avoir vu ou lu cette multitude de polars américains qui trainent dans mes étagères. Il m’a fallu un long trajet en train cette semaine pour commencer d’apercevoir le contour de ces compositions ambiantes dont la force de fascination ne cesse d’augmenter au fur et à mesure des écoutes. Aujourd’hui encore la musique de City of Fallen Angels nous touche comme aucune autre.

( ♫) The Bug Vs. Earth – City of Fallen Angels

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *