Leyland Kirby – Memories Live Longer Than Dreams

J’écoute les notes de synthétiseur de Leyland Kirby et j’ai l’impression d’observer les fantômes d’une autre époque qui se perdent dans les ruines d’un immeuble délabré. La musique s’enfuit et j’avance au milieu des rues dévastées. Quelques signes d’électricité sont encore vaguement présents. Des ordinateurs portables fonctionnent encore, derniers signes d’intelligence avant que leurs batteries ne rendent l’âme. Je marche en regardant les traces d’un monde ancien, une vieille voiture, des vêtements usés, des conserves de nourriture vides, des vinyles cassés en deux, des pages de livres qui s’envolent, des outils qui rouillent dans l’eau de pluie. Je profite de ce désenchantement en me disant que malgré tout, rien n’est impossible, je reste en réserve dans cette interzone.

Difficile d’imaginer que cette musique ait été composée il y a huit ans alors qu’elle semble pourtant agréger les ambiances sombres de cette année. C’est peut être parce qu’elles étaient probablement déjà là quand Leyland Kirby a enregistré « Memories Live Longer Than Dreams », les dernières miettes d’un monde révolu dont le fantôme semble se promener de ruine en ruine. On reconnaît ces rues que l’on prenait chaque matin pour travailler et on retrouve avec surprise ces immeubles ravagés. Le ciel s’assombrit et il ne nous reste que les nuages bleutés dans le ciel quand le soleil se couche alors que l’orage s’annonce doucement. Soudainement, je me retrouve au milieu d’un endroit que je ne reconnais pas. Je ne suis plus perdu dans ce labyrinthe sans issue.

( ♫) Leyland Kirby – Memories Live Longer Than Dreams

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *