Protomartyr – Relatives In Descent

Je rattrape inexorablement mon retard, c’est souvent comme ça à la fin de l’année. Parmi le tas de disques que je n’avais pas complètement écoutés se trouve le post-punk de « Relatives In Descent ». La musique de Protomartyr semble courir de guerre lasse après Pere Ubu ou le deux premiers albums de The Sound, elle digère ses références pour les remettre aux goût du jour et nous recracher à la figure quelques aberrations de notre époque. Sur Windsor Hum, ils semblent avancer inexorablement au milieu de la tempête. Scott Davidson jouent des lignes de basses robotiques, Alex Leonard nous sort quelques rythmes martiaux, la guitare distordue de Greg Ahee avance exclusivement en gamme mineur et le chant torturé de Joe Casey demeure implacable dans les graves.

Je ne sais pas trop bien ce qui m’a pris d’écouter A Private Understanding en remontant la rue ce matin sous la pluie. Peut être que le final un brin emphatique a le pouvoir de sublimer un temps le quotidien tout en ne nous faisant pas de trop grandes promesses, celles qui ne pourraient être tenues. Toujours est-il que, de titre en titre, la musique de Protomartyr tisse quelques ambiances grisonnantes qui me donnent l’impression de retrouver doucement une sorte de lucidité lors de ces instants fatigués où l’on se demande pourquoi la moindre information semble dénué de sens.

( ♫) Protomartyr – Windsor Hum

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *