Wolves in the Throne Room – Thrice Woven

Tu finis ton verre de vin dans la rue et tu entends déjà le bruit assourdissant qui est en train de se jouer. Tu sens déjà le froid du vent qui souffle sur ton visage. Tu jettes ton verre en plastique en ouvrant la porte. Le volume sonore est intense, les riffs de guitare se superposent dans un mouvement quasi-symphonique. Le public est concentré, il y a ceux qui semblent se renfermer sur eux-mêmes, avec leur cheveux longs qui s’amoncellent devant leur visage, il y a ceux qui hochent de la tête en levant le poing quand le chanteur pousse une sorte de cri guttural. Tu te places devant la scène et puis tout s’arrête ou presque. On joue des cordes pincées et ce moment de calme est soudainement très beau.

Sous ces airs de black-metal, Wolves in the Throne Room cache quelques éléments de style dont les étranges mélodies savent durablement s’installer dans un coin perdu de notre cerveau. Une guitare folk, glaçante et légèrement gothique sert souvent d’introduction avant que le massacre systématique de nos tympans à coup de déflagrations distordues ne reprenne. Un synthétiseur pose quelques phrases emphatiques, accentuant encore plus les envolés sombres de cette musique intense et extrême. Un moment de calme, un long bourdonnement ambiant débarque et une voix lointaine nous plongent indéniablement dans un étrange état d’introspection, comme un retour à la nature dorénavant indispensable.

( ♫) Wolves in the Throne Room – The Old Ones Are With Us

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *