Fu Manchu – Clone of the Universe

La musique de Fu Manchu est un déluge de gros fer fondu qui s’écrase lentement sur les oreilles de ses auditeurs, une cascade de riffs pachydermiques où la fuzz ferait presque l’objet d’un étrange culte ancien mais bien vivant. Le Stoner Metal du quatuor a beau avoir un peu plus de trente ans au compteur, il n’a perdu en rien de sa force mélodique et distordue. C’est probablement l’une des raisons pour laquelle il ne se passe pas une matinée sans que j’écoute les six premiers titres de leur nouveau disque « Clone of the Universe ». Ce sont tous d’excellents bourre-pifs où se jouent autant les désillusions du moment qu’une lueur d’espoir, une chance de s’en sortir.

Mais il faut attendre Il Mostro Atomico pour découvrir un gigantesque jam psychédélique et instrumental qui s’étire sur dix-huit (dix-huit!) minutes. On y entend un long blues vénéneux aussi raide qu’un vieux whisky, un groove aux vapeurs opiacées, où chaque instrument à droit à son solo sans pour autant que cela ne deviennent trop rasoir à écouter. Lorsque les dernières notes finissent par résonner dans un ultime bourdonnement totalement saturé nous laissent comme perdu au milieu de je-ne-sais-quelle partie du désert californien. Le soir venu, on peut profiter de cette musique cosmique allongé dans le sable.

( ♫) Fu Manchu – Il Mostro Atomico

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *