Reddit Session #1

L’an dernier, alors que je cherchais de nouveaux disques en marge des sorties officielles, j’ai commencé à m’aventurer sur un chan Reddit dédié au Post-Rock dans l’espoir d’y trouver quelques pépites quasi-autoproduites passées sous le radar. The Lights From Here, Healing Rooms et Ghost Park sont les premiers groupes de cette improbable sélection.

La ligne de basse que l’on entend au début de Like Ghosts With Steel Shoes – un titre de The Lights From Here sorti en 2009 – avait tout pour me plaire avec son côté réconfortant. Les guitares qui suivent continuent avec leurs mélodies mélancoliques, ça avance sur la gamme mineur tout en enclenchant cette effet de delay devenu obligatoire pour ce genre de musique. La rythmique reste lente mais précise. Le titre avance sur ces six minutes et vingt-quatre secondes à la manière de celui qui marche tranquillement au soleil alors que tout le monde court autour de lui. J’ai souvent un faible pour ce genre de groupe et le fait que c’est le morceau le plus court que j’ai à vous proposer aujourd’hui y est sûrement pour beaucoup.

( ♫) The Lights From Here – Like Ghosts With Steel Shoes

 

Guitares et violons n’ont pas toujours fait bon ménage et ce Bellringer de Healing Rooms est probablement un peu trop mélodramatique pour les goûts de tout le monde. L’emphase est de rigueur pour ce titre qui essaie de gravir la montagne GYB!E par la face nord. Le résultat n’est peut être pas complètement au rendez-vous mais l’intention est bonne. Surtout lors de ces dernières minutes où l’émotion survient sans trop que l’on sache pourquoi, à moins que ce ne soit ce moment où la basse et la batterie martèlent soudainement une rythmique qui cherche à casser les vitres de mon salon.

( ♫) Healing Rooms – Bellringer

 

Je ne sais pas trop d’où sors Ghost Park mais ce titre premier titre, Malady And Melody, tout en mode mineur, mériterait d’être écouter en boucle. Les guitares acoustiques tournent en boucle, il y a une petite mélodie au piano, on y entend un peu de field-recording, autant d’effets qui posent une ambiance minimaliste. La suite est en demi-teinte, cette musique décolle subitement sous les coups d’une batterie qui se révèlent avec surprise plus violente que ça. L’auditeur patient retrouvera le calme à la fin du morceau et saura apprécier ce disque à sa juste valeur. « Mononoke » est sorti depuis le 20 Avril, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

( ♫) Ghost Park – Malady And Melody

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *