Seeland – Tomorow Today

seeland

Dans la galaxie de l’excellent label anglais Loaf, on trouve parfois quelques pépites comme les folkeux de Dark Captain Light Captain, mais également de l’électro “rétro-futuriste” à l’image de Seeland. Le groupe s’est formé autour de Tim Felton (ancien Broadcast) et Billy Bainbridge (ancien Plone) et “Tomorow Today” est leur premier album.

On sentait bien que ce mélange de musique électronique à l’ancienne et de pop avait tout pour nous plaire, la plupart des titres de Seeland semblent avoir été composé à partir de tout un tas de claviers et boîtes à rythme datant des années 80. Pourtant, les voix distanciées qui viennent se poser sur ces mélodies un rien désuètes viennent apporter une touche de mélancolie et de distance finalement plus propice à la morosité ambiante que pour bien démarrer une soirée. La première plage, Burning Pages, fonctionne d’ailleurs plutôt bien dans cet état d’esprit, tout en sonnant comme une sorte de décalque de Stereolab période “Dots And Loops”, la voix de Laetitia Sadier en moins.

Pour autant le reste de ce “Tomorow Today” ne réussit pas à nous captiver sur toute sa longueur, la faute à des rythmes qui retombent rapidement et une formule qui réutilise un peu trop les mêmes ficelles new wave de titre en titre. Mais malgré cette déception, le disque comporte quelques bons morceaux. On gardera donc au chaud ce Library qui sonne un peu comme une face B de New Order, ou encore l’acoustique et sombre Call The Incredible.

Desservi hélas par une production inégale hésitant entre amertume et électro kitsch, Seeland n’a pas su trouver une formule qui fasse complètement mouche pour ce premier album, même si quelques morceaux suffisamment captivants laissent présager d’un futur passionnant pour la continuité du groupe. Pour paraphraser le groupe on se dira que pour la suite, aujourd’hui c’est déjà demain.

Article publié sur le site Indiepoprock.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *