Bonnie 'Prince' Billy – Beware


A la manière de certains réalisateurs de cinéma tels que Clint Eastwood et Woody Allen, Bonnie ‘Prince’ Billy nous livre de façon régulière un album tous les ans, souvent de qualité variable, qu’il s’agisse de live ou encore de reprises. Si “Beware” est loin de révolutionner l’univers musical de Will Oldham, il n’en demeure pas moins un excellent disque de folk et de country, teinté d’ambiances clair-obscur qui risquent d’accompagner nos maux de cœur tout au long de l’année.

Cet album est une occasion supplémentaire de saluer le songwriting talentueux de Bonnie ‘Prince’ Billy. Souvent torturée si l’on s’arrête aux titres des morceaux, la plupart du temps assez aérienne, l’écriture de Will Oldham véhicule finalement une certaine estime de soi grâce à la distance et à la force de cette musique nostalgique. La voix sibylline de Bonnie ‘Prince’ Billy trouve parfaitement sa place au milieu de ces arrangements classiques, aux tonalités country d’une grande beauté. Ces mélodies véhiculent quelques violons mélancoliques appuyés par une pedal-steel languissante ; une bouffée d’air inestimable et indispensable sur laquelle il est facile de se laisser doucement aller.

Au cœur de Beware Your Only Friend, on entend le chant ténébreux de Bonnie ‘Prince’ Billy accompagné de quelques accords secs de guitare acoustique, avant de laisser se mettre en place toute cette orchestration généreuse sur laquelle on se laisse volontiers embarquer. Le reste du disque est à l’avenant et ne changera pas d’un iota la ligne ainsi annoncée, à l’exception du très folk et boisé There Is Something I Have To Say, point d’orgue rappelant la nudité et l’émotion de “Master And Everyone”. Plus personnel, ce morceau reste le trésor caché de ce disque et nous touche par sa simplicité et son invitation à l’introspection. Au niveau des réjouissances, on notera aussi l’enivrant et joyeux I Am Goodbye, que l’on pourra signaler comme étant l’un des rares morceaux véritablement fun de Bonnie ‘Prince’ Billy, un solo de guitare particulièrement sautillant venant ponctuer ce titre facétieux.

Finalement le seul reproche que l’on pourrait faire à “Beware” serait qu’il n’apporte rien de nouveau par rapport à la musique de Bonnie ‘Prince’ Billy, mais ce serait passer à côté d’un beau disque, parfois guilleret, mais dans lequel on y retrouve aussi un peu de nos vieux démons que l’on réussit à dépasser. C’est aussi ce que l’on attend parfois de la musique…
Article publié sur le site Indiepoprock.net

One thought on “Bonnie 'Prince' Billy – Beware

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *