The Pains Of Being Pure At Heart


Parce qu’un groupe comme The Pains Of Being Pure At Heart chante avec des voix sensibles qui viennent se superposer sur des guitares saturées, il serait alors facile de brandir Jesus & Mary Chain comme ultime référence. Pour autant, si on voit bien la paternité des frères Reid sur ce groupe, la pop mélancolique de The Pains Of Being Pure At Heart réussit à trouver avec ce premier album un superbe envol en nous proposant dix titres particulièrement rafraichissants.

Dès l’écoute de Contender on a de nouveau dix-huit ans, on se sent partir dans une profonde nostalgie à l’écoute des voix diaphanes, désenchantées et détachées de Kip Berman et Peggy Wang. Les guitares ne sont bien sûr pas en reste, les rythmiques chargées de fuzz sont au rendez-vous, mais comme on peut l’entendre sur Come Saturday, quelques jolies phrases en ligne claire viennent apporter un supplément de mélodies que n’aurait pas renié Johnny Marr. Et cette musique sait se faire très entrainante, poussée dans ses derniers retranchements par la basse mélodique d’Alex Naidus comme sur le très catchy Young Adult Friction.

C’est avec le magnifique Stay Alive que l’on tombe complètement sous le charme de ce groupe. Cette pop maniérée, mêlant ballade acoustique avec l’élan romantique de certaines formations phares des années 80, nous touche en plein cœur et réussit à retrouver la formule secrète de certains groupe indé que l’on vénère par dessus tout, tel que Galaxie 500, les Pastels, ou encore les Vaselines. Devant tant de sincérité, on ne peut que se laisser emporter par tant de mélodies ténébreuses et touchantes. Voilà donc une bien belle découverte que nous réserve cette année.

The Pains Of Being Pure At Heart arrive donc comme un beau cadeau inattendu, qui nous tombe dessus avec un charme imprévu. Une belle surprise, un joli disque que l’on va sûrement écouter en boucle, en attendant une éventuelle reformation de Beat Happening.
Article publié sur le site Indiepoprock.net

One thought on “The Pains Of Being Pure At Heart

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *