Galaxie 500 – On Fire

Je me souviens avoir découvert Galaxie 500 15 ans après la sortie de leur premier album. Comme beaucoup de monde, j’étais passé à côté de ce groupe, qui constitue, mine de rien, l’un des plus beaux trésors cachés qu’il m’était alors possible de découvrir. L’écoute de « Today » fut un choc, un grand moment qui trouvait son apotéose avec l’immense Tugboat dont les premiers mots sont depuis devenu légendaires : « I Don’t Wanna Stay At Your Party / I Don’t Wanna Talk To Your Friends / I Don’t Wanna Vote  For Your President / I Just Wanna Be Your Tugboat Captain ».

Avec leur second album, « On Fire », Galaxie 500 garde la même formation que sur « Today », ne change pas grand chose au son qu’il a créé et prolonge l’énorme force évoquatrice de leur musique en composant un poignée de titres qui réussissent à se hisser à la hauteur de ceux du premier disque. Dean Wareham y joue toujours de cette guitare indolente, bloquée sur les mêmes accords, ceux que l’on a mille fois entendus, un sol, un ré, un do, ces accords qui sonnent un peu comme le Velvet Underground, et que l’on redécouvre une fois de plus, comme si c’était encore la première fois qu’on les entendait. La basse discrète de Naomi Yang accompagne ces compositions de quelques mélodies innocentes, elle chante aussi d’une voix très douce pour les choeurs.

La production de Kramer conserve le caractère simple de cette musique et magnifie les rythmes évanescents de ces compositions qui annoncent déjà Mazzy Star. Parfois Dean Wareham nous gratifie de quelques solos secs et précis, comme sur le superbe When Will You Come Home, de quoi nous plonger dans un léger psychédélisme. Enfin Strange retrouve l’émotion intacte de cet énorme morceau que fut TugBoat. Les bonus font la part belle aux reprises, dont on peut noter celle de Ceremony, qui représente pour moi la meilleure cover de ce titre de Joy Division, dépassant de loin toutes celles que j’ai pu entendre …

Après « On Fire », Galaxie 500 feront un troisième et dernier album, « This Is Our Music », tout aussi indispensable que les deux premiers, puis ils se sépareront. Dean Wareham formera Luna avant d’entamer une carrière en duo avec sa femme sous le non de Dean & Britta. Naomi Yang et le batteur Damon Krukowski ne resteront pas en reste et formeront le duo Damon & Naomi, qui continue de sortir discrètement quelques beaux disques, comme le superbe « More Sad Hits ».

( ♫ ) Galaxie 500 – Ceremony

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *