Bridget St-John et Michael Chapman en concert aux Voutes

Mardi 27 Avril, il fait beau en ce début de soirée, je m’arrête au métro Nationale, et je décide de finir à pied jusqu’à la Bibliothèque François Mitterand. Dans mes oreilles il y a le folk anglais de Bridget St-John, que je pars voir en concert aux Voutes. Etrange lieu, une sorte d’oasis coincé au milieu de tout un tas d’immeubles et de bureaux qui finissent par ressembler à un clone de la Défense. Assis bien tranquillement, je mange une assiette de fromage avec un verre de vin avant de me rendre dans la salle de concert. J’y vois Joseph Ghosn avec Charles Berberian, et  je n’ose lui dire combien j’avais aimé son dernier album, « Sacha ».

Avant même de me sentir gêner de ne pouvoir aborder l’auteur de bande-dessinées, je vois un vieux type, un casquette sur la tête, qui tranverse la salle. C’est Michael Chapman, il disparaît derrière la scène, avant de réapparaitre équipé d’une grande guitare acoustique. Le bonhomme, plutôt décontracté, joue d’un folk qui semble vieux comme le monde, les cordes sont pincées avec une certaine vélocité, du picking qui ressemble à John Fahey, à qui Michael Chapman rendra hommage ce soir. Lorsque le rythme ralenti, le songwriter chante d’une voix grave, touchante, pleine de noirceur, d’humanité, de rédemption, d’une vie bien remplie, où parfois les emmerdes vous rattrapent, parfois la chance vous sourit. Ca tombe bien, Michael Chapman joue un Sometimes des plus émouvant, et ce soir la chance nous sourit …

Le set s’arrête, je ressens comme un peu de fatigue, il est 22h30, j’ai peut être pris trop de vin, ou bien c’est la fatigue qui s’est encore accumulée … Lorsque Bridget St-John commence à jouer sur sa Martin, j’ai l’impression que le temps se ralenti, là au milieu de Voutes. La chanteuse anglaise est plus âgée, mais sa voix est restée la même que sur le superbe disque “Ask Me No Question”, une voix toujours aussi profonde et chaleureuse, très proche du timbre de Nico, mais avec beaucoup plus d’humanité que la froide chanteuse du Velvet Underground. Son jeu de guitare ressemble toujours autant à celui de Nick Drake. Outre son répertoire, Bridget St-John reprend aussi avec une certaine émotion John Martyn, ou encore Michael Chapman. Ca tombe bien, ce dernier reviendra pour jouer avec elle en rappel. Mais c’est trop tard pour moi, il est minuit et je tombe de sommeil. Avant de prendre un taxi pour me plonger dans mon lit, je repense au superbe Ask Me No Question que Bridget St-John a joué ce soir à la fin de son set. C’était calme et c’était magnifique. J’en ai encore la chair de poule tellement son interprétation était si belle et émouvante ce soir …

( ♫ ) Bridget St-John – Ask Me No Question

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

N’oubliez pas d’aller faire un tour chez Kill Me Sarah, à qui je ne dirais jamais assez merci pour cette belle découverte musicale.

Par Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *