Throwing Muses – The Real Ramona

C’est la faute à pas de chance, mon vinyle de « The Real Ramona » des Throwing Muses est raillé sur les trois premiers titres. Le bras saute, ce qui donne l’impression d’un étrange zapping entre les morceaux, comme une avance rapide pour un disque qui s’annonce malheureusement comme la dernière collaboration entre Tanya Donelly et Kristin hersh.

J’avais découvert les Throwing Muses en cherchant un peu autour de la discographie des Breeders, dont la chanteuse et guitariste Tanya Donelly avait collaboré un temps avec Kim Deal sur « Pod ».  Il faut dire que Throwing Muses s’était avant tout le groupe de sa demi-sœur Kristin Hersh, elle aussi chanteuse et guitariste du groupe.  Lassée de cette ambiance pas très démocratique, elle partira après « The Real Ramona ». Paradoxalement l’album est le plus cohérent de leur carrière, beaucoup plus pop que ceux du début de leur discographie, il n’en demeure pas moins très nerveux, toujours traversé par de belles zones d’ombre ; sous les gimmicks de guitare et les lignes de basse puissantes, il y a ces voix désenchantées et ces textes tristes.

Inutile que je vous décortique “The Real Ramona” titre par titre, je préfère vous laisser la primeure de la découverte. Sachez toutefois que Counting Backwards, placée en ouverture est sûrement l’une des plus belles hymnes de power-pop féminine que j’ai pu entendre. Enfin Two Step, qui vient conclure ce grand disque, est une très belle ballade électrique qui vient remettre les Pixies à leur place, surtout leur Where Is My Mind et « Bossanova ». On y retrouve cette ligne de basse en quatre temps qu’affectionnait tant Kim Deal, ainsi que le petit riff de surf-music remis au goût du jour par des sonorités fin 80’s et début 90’s. Une sorte d’acmé du rock indépendant …

« The Real Ramona », grand disque de séparation entre deux demi-sœurs, Tanya Donelly et Kristin Hersh. La première formera Belly dans la foulée avant de se lancer dans une carrière en solo, quand à Kristen Hersh, elle réalisera un disque acoustique des plus poignants, « Hips and Makers » où elle livre les multipes naufrages de sa vie, son enfance, ses problèmes avec la drogue, la perte de la garde son enfant suite à son divorce. Le genre de disque qu’on se garde pour des moments difficiles, même si nos problèmes sont finalement peu de choses en comparaison …

( ♫ ) Throwing Muses – Two Step

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

One thought on “Throwing Muses – The Real Ramona

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *