Pocahaunted – Make It Real

Ecoutez le disque de ce groupe, parce que c’est le dernier. « Make It Real » est sorti cet été, et depuis Pocahaunted s’est séparé. C’était d’abord le projet d’Amanda Brown, qui a lancé aussi l’excellent label Not Not Fun, et Bethany Cosentino, partie depuis former Best Coast. Pocahaunted est donc devenu un groupe en arrêtant de jouer en duo et en passant dans une configuration un peu différente où l’on retrouve ce dub psychédélique, californien, teinté de drone, mais dans une formation plus rock cette fois-ci.

Sur « Make It Real », Pocahaunted privilégie l’option live. Amanda Brown a commencé par recruter son mari Britt Brown à la guitare, dont les phrases mélodiques et claires viennent ponctuer chaque rythmique hypnotique à la manière d’un Vinny Reilly qui aurait gobé un peu trop de champignons hallucinogènes. Puis elle a embauché Diva Dompe – qui officie chez BlackBlack et c’est accessoirement la fille du batteur de Bauhaus, un détail qui a son importance –  à la basse, instrument central et obsédant de cette musique lysergique et fascinante. Les lignes de basse de Diva Dompe sont mixées très en avant, il y a du volume, ça vous happe, ça vous enveloppe, un peu à la manière des basses de Jah Wobble, Bill Laswell ou encore David J de Bauhaus donc …

Touch You, le titre inaugural, a quelque chose de puissant avec sa basse contrapuntique qui semble échappée de mille et un titres de dub. Mais c’est avec UFO que le groupe déploie quelques effets hallucinogènes des plus puissants. Véritable morceau de bravoure, UFO explose les neurones en trois parties, une première plutôt nerveuse, un pont légèrement bruitiste qui sonnerait presque comme un retour de LA Blues, et un final appuyé par une basse caverneuse éclairée par un saxophone narcotique. Le reste du disque nous laisse autant sur le carreau et après avoir trouvé quelques vidéos sur internet, il semblerait qu’en live ça soit encore plus fort (On voit que Diva Dompe joue sur une basse Rickenbacker, j’adore cet instrument).

Un quinzaine d’album, de cassettes, et puis c’en est fini de Pocahaunted, mais il y a fort à parier qu’on entendra encore parler d’Amanda Brown pour un bon moment. En ce moment « Make It Real » passe en boucle, il y a des chances pour qu’il fasse partie des moments marquant de cette année 2010. Alors écoutez le disque de ce groupe, parce que c’est le dernier.

( ♫ ) Pocahaunted – UFO

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

3 thoughts on “Pocahaunted – Make It Real

  1. Salut.

    Depuis le temps que je lisais ça et là des articles sur Pocahuntead, je l’ai enfin réellement découvert avec ce disque “Make It Real”. Et je dois reconnaitre que leur musique me séduit beaucoup, ou plutôt m’enivrent car elle possède de forts effets psychotropes et lysergiques !! Mais tout comme d’autres productions Not Not Fun, Ducktails, Sun Araw, Zola Jesus ainsi que Best Coast (pas N.N.F mais avec une ex-Pocahunted).

    Dub + rock psychédélique + drone hypnotique + de noisy pop (hypnagogic) + mélodie Californiennes ensoleillées + claviers vintages et groove incandescent, telle semble être leur formule (magique) et gagnante.
    Dommage qu’il ait fallut leur disparition pour que je les découvre ! Dommage…mais tellement de groupes/artistes à découvrir..quête culturelle sans fin, fort heureusement !!!

    A + +

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *