Beastie Boys – Hot Sauce Committee Part 2

Je me souviens, il n’y a pas si longtemps, écouter un disque des Beastie Boys était comme une espèce d’hymne à la fête, de la grosse déconne bien potache, et même si l’époque était ennuyeuse, les gens agressifs, alors il était toujours possible de se marrer un bon coup. C’était il n’y a pas si longtemps, et pourtant tout ça me semble si loin ; une étrange impression de vieillissement si spontané ressentie la première fois que j’ai écouté « Hot Sauce Committee Part 2 ».

Il y a eu la pause « The Mix Up », où l’on ressort les instruments et on joue du funk, il y a eu ensuite les problèmes de santé d’Adam Yauch et puis finalement voilà « Hot Sauce Committee Part 2 » où l’on joue sur la nostalgie de Fight For You Right (To Party). On rappelle quelques acteurs qui semblent sortis d’une comédie de Judd Appatow, on déguise Seth Rogen en Mike D, Elijah Wood en Ad-Rock et Danny McBride en MCA. Sauf que là, en regardant bien les quelques ralenties, judicieusement placés entre deux jets de cannettes de bière, on sent venir comme un léger malaise, comme si finalement la fête était presque terminée … Rappelons-nous que les Beastie Boys avaient écrit Fight For You Right (To Party) pour se moquer des ambiances trashs des soirées des Yuppie 80’s, sur Make Some Noise c’est toujours la même rengaine sauf qu’il vient de se dérouler vingt-cinq ans, et ça commence à être long pour une blague …

L’autre jour, je suis allé prendre un verre avec des amis. J’étais épuisé de ma journée, et j’ai voulu écouter Make Some Noise, j’ai alors vu la place de la Bastille, avec ces gens qui sortent, ceux qui vont au théâtre, ceux qui fument du shit, ceux qui s’habillent en emocore, ceux qui font du tourisme. Et puis je me suis finalement senti encore plus fatigué et détaché de tout ça … La fatigue et l’envie paradoxale de se marrer un bon coup, il y a tout ça dans « Hot Sauce Committee Part 2 », album long, comme beaucoup d’albums des Beastie Boys, je n’accroche pas sur tout, mais j’aime bien Make Some Noise, Too Many Rappers (avec Nas, et un titre si juste), Lee Majors Come Again (enfin du punk) et Multilateral Nuclear Disarmament, peut être le morceau le plus sincère de l’album.

Si la fête semble fatiguée, il y a encore de bons moments par ici, et pleins de vieux souvenirs aussi, surtout quand on se rappelle que les Beastie Boys faisaient partie de ceux qui ont abattu pas mal de cloisons entre les genres musicaux, en se moquant de tout le monde, à commencer par nous même. Je vous laisse, je vais me reposer. « Here We Go Again, Give You More, Nothing Lesser / Back on the mic is the anti-depressor ».

Par Mathieu

2 thoughts on “Beastie Boys – Hot Sauce Committee Part 2

  1. Le cas Beastie Boys ! Ayant 36 ans, je les ai découvert ados et j’ai suivis leur disco en direct. Ayant eu une longue période “sale gosse” qui aime “les gros délire”, j’ai tout de suite accroché.
    Mais je me suis lassé du rap en général. Bien sur, j’écoute encore, mais de temps en temps, Cannibal Ox, Assassin, cLOUDDEAD, DangerDoom…et les Beastie Boys !!!

    Ce disque, bien que le possédant depuis 2 semaines, je ne me suis pas rué dessus. D’ailleurs, je ne l’ai même pas écouté en entier. Pour moi, c’est symptomatique !!!
    Je me rappel, il y a….(x temps), courir au magasin acheter le jour de sa sortie un nouveau skeud des B.B et recourir chez moi pour l’écouter à donf’. Mais ce temps-là est fini.

    Est-ce les B.B qui sont moins bon ou…….moi qui ai vieillit ??????

    1. Il y a toujours quelques trucs biens dedans, c’est toujours cool à écouter malgré le fait que le trio semble avoir moins de chose à dire maintenant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *