Dirty Beaches – Badlands

Sans domicile fixe, tu erres dans cette petite ville, de rue en rue, en t’arrêtant parfois devant les vitrines des derniers lieux de sociabilisation de cette banlieue vaguement forestière. Sous la pluie, tu ne sens presque plus ton corps frigorifié par le froid et l’humidité, ton manteau et ton chapeau sont trop vieux, alors tu rentres dans ce vieux Coffee Shop pour te réchauffer. Tu entends cette vieille mélodie vaguement pop, comme un titre inédit de Roy Orbison passé sous un étrange filtre de distorsion …

Et puis tu les vois là, devant toi, deux adolescents qui dansent vaguement. Ils ne font pas attention à toi, comme le reste des personnes qui trainent dans ce Coffee Shop d’ailleurs. La dernière fois que tu as vu le couple, c’était l’autre jour, du côté de la forêt à la fin de l’après-midi et tu as eu peur pour eux. Tu ne sais pas trop dire pourquoi, mais tu sais instinctivement qu’il vaut mieux ne pas trop trainer de ce côté là lorsque la nuit s’approche. True Blue, c’est le titre de la chanson, bleu c’est une belle couleur tu ne trouves pas ?…

( ♫ ) Dirty Beaches – True Blue

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Quelques jours plus tard, tu apprends leur disparition. C’était encore dans le Coffee Shop, la première fois depuis longtemps que tu t’étais adressé à la serveuse, tu avais demandé où était passé le couple d’adolescent, on t’avait répondu que l’on n’avait plus de nouvelles d’eux. Tu imagines alors une première version, la plus romantique, celle où ils se sont enfuis au volant d’une vieille voiture après avoir tué le père de la fille, comme dans ce film qui a inspiré Bruce Springsteen pour Nebraska, « Badlands ».

Tu imagines une autre version, la plus sombre, celle où ils sont restés trop longtemps dans la forêt. Tu les vois marcher la nuit, avec juste une lampe torche à la main, il y a du vent, les arbres bougent et prennent des formes vaguement effrayantes. Et puis tout d’un coup ils ont disparu. Tu trembles encore lorsque tu imagines une cave hideuse sous un vieux cabanon. Où sont-ils passés ? Lord Knows Best

( ♫ ) Dirty Beaches – Lord Knows Best

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

One thought on “Dirty Beaches – Badlands

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *