Wilco – The Whole Love

« The Whole Love » de Wilco s’ouvre avec Art Of Almost et c’est sûrement l’une des plus belle entrée en la matière depuis  I Am Trying To Break Your Heart, l’énorme ouverture de « Yankee Hotel Foxtrot ». Depuis quelques semaines je n’arrête pas d’écouter ce morceau, je reste scotcher par ces quelques beats électroniques, cette basse qui fuzze, ces arrangements de cordes et puis cet immense solo de guitare qui réussit l’immense exploit de me faire papiller les oreilles. Visiblement il est joué à la Fender Jazzmaster, ce qui explique sûrement l’aspect un peu crade de ce solo …

( ♫ ) Wilco – Art Of Almost

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

J’aime bien Black Moon et la délicatesse de ses phrases de picking, puis cette guitare slide et on entend de nouveau des cordes. Il y a de cette simplicité du songwriting et aussi une certaine modernité dans les arrangements, on y entend des sons qui se superposent et j’ai parfois l’impression de me retrouver dans l’excitation et la panique que l’on peut parfois ressentir dans l’immensité de la ville, alors que le titre démarrait plutôt calmement, dans une ambiance boisée et campagnarde.

( ♫ ) Wilco – Black Moon

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Et puis ça enchaine avec Born Alone le morceau faussement calme qui donne envie de décortiquer l’album titre par titre, chose que je suis en train de faire assez scolairement alors que j’aurais aimé trouver une fois de plus une idée de texte bien abstraite pour accompagner l’écoute de ce disque. Non, ce ne sera pas le cas ce soir, à la place je préfère vous parler de la conclusion abrasive de Born Alone où l’on entend des phrases de guitare légèrement distordues qui s’empilent les unes sur les autres pour finir dans un déluge noisy qu’il fait bon d’écouter.

Alors restons-en là, cet album de Wilco est grand, différent de l’écriture classique et brut de décoffrage du précédent. Je préfère apprécier en silence la country-pop de Capitol City

 Par Mathieu

 ( ♫ ) Wilco – Capitol City

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

2 thoughts on “Wilco – The Whole Love

  1. “The Whole Love” est donc le tout nouveau Wilco. Merci d’en parler car je ne l’avais pas capté pour l’instant ! D’après ce que j’ai pu en lire ça et là, le groupe est revenu vers plus d’expérimentations et de brassage stylistique (ce que tu confirmes ici). Et les titres mis en écoute ici confirme cette impression.
    Perso, même si tout le monde vénère “Yankee Hotel Foxtrot”, MON Wilco préféré est “A Ghost Is Born”, avec ce subtil mélange de folk, d’indie rock, de rythmiques krautrock, de drones épars et de fulgurances limite noisy.
    Dans un genre plus apaisé, 100 % americana, celui qui a suivit en 2007, “Sky Blue Sky” était très réussi. Le dernier album éponyme (2009), m’a beaucoup moins captivé.

    A +

    1. “The Whole Love” vient tout juste de sortir (je l’ai vu en vinyle, mais il n’en restait plus à l’achat). C’est effectivement un retour vers le son de “Yankee Hotel Foxtrot” et “A Ghost Is Born” qui avaient été produit tous les deux par Jim O’Rourke.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *