David Lynch & John Neff – Blue Bob

La pénombre s’abat sur la petite ville industrielle et certains ouvriers, parmis les plus courageux, entament déjà leur service de nuit. Certains bruits étranges sortent parfois de l’usine et remontent jusqu’aux quartiers résidentiels. Les lampes ont du mal à s’allumer et on entend l’ampoule grésiller dans les vestiaires situés pas trop loin des ateliers de travail. Sur une machine, quelqu’un a crié, au milieu d’une mare de sang, on peut voir un vieux pistolet enfoncé dans la tête de la pauvre victime. « You Know What I’m Talking About / Here she comes – Call 9-1-1 ».

Je me souviens de « Blue Bob », premier album réalisé par David Lynch et John Neff, alors ingénieur du son venu installer un studio dans la la maison du cinéaste. A eux deux, ils ont composé une sorte de heavy-blues qui fait siffler les oreilles dont les textes glauques éructés d’une voix grave et tuberculinique viennent nous rappeler, forcément, l’ambiance de « Blue Velvet » et « Lost Highway ». Pour chaque titre, les guitares sont chargées de saturation, on y entend des riffs sombres et des nappes abrasives se dilater sur une boite à rythme répétitive et rachitique. Par moment, ça devient plus atmosphérique avec Blue Horse et Go Get Some, deux titres superbes instrumentaux, dont on retrouve les ambiances nocturnes sur les images du très beau Mulholland Drive. « My Dreams Tell Me things About You / I Can See What You Do ».

( ♫ ) David Lynch & John Neff – Blue Horse

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Quand ce disque est sorti, je me rappelle que David Lynch est passé au Festival des Inrocks. Je ne sais plus pour quelle raison je n’ai pas pu le voir ce soir-là. On raconte que le set a duré juste vingt minutes, David Lynch était assis sur une chaise avec une Gibson sur les genoux, un bottleneck à la main, à balancer des drones distordus. Du génie pour certains, du foutage de gueule pour d’autres, on avait pas encore découvert Sunn O))) à l’époque … Il n’empêche que ces derniers temps, en attendant le prochain disque de David Lynch, je réécoute « Blue Bob » et je ne peux m’empêcher de regretter de ne pas avoir vu ça en live … « Gotta Get Some Smokes / My friend Billy With Me ».

Dans le bar, il y a deux guitaristes qui jouent du blues primitif. Une chanteuse pose une petite voix, il y a de la réverbération comme dans un morceau de Roy Orbison. L’audience est constituée d’ouvrier, certains portent un drôle de chapeau de cowboy et le bar ressemblait à un vieux ranch, il y a un crâne de cheval qui trône au dessus la porte d’entrée. Une jeune fille est rentrée, certains l’ont regardé, en particulier ce type maigre à la queue de cheval, comment s’appelait-il déjà ? Bob je crois… « In The Pink Western Range / A Protozoan Figure Crawls / A Dog, a dog / Barking like Robert Johnson ».

( ♫ ) David Lynch & John Neff – Go Get Some

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *