Eternal Tapestry & Sun Araw – Night Gallery

On avait disposé des lumières un peu partout sur le chemin, celui qu’il faut prendre pour traverser la forêt, celui qui mène à l’estrade qui avait été installée dans cette petite clairière. Le concert est en pleine air et de nuit. Un groupe électrogène avait été installé pour l’occasion, mais la scène reste sombre, il y a juste de quoi alimenter les amplis des quelques instruments que l’on pouvait entrapercevoir dans l’obscurité. Sur la droite une guitare et une basse, sur la gauche un clavier analogique et une autre guitare, au fond, comme d’habitude, il y avait une batterie. Certains spectateurs commençaient à venir, d’autres semblaient s’être perdus dans la forêt noire …

C’était une forme de jeu de piste, on s’était amusé à faire plusieurs chemins différents pour que seuls ceux qui ont le plus grand sens de l’orientation puissent assister au concert. C’était un moyen comme un autre de mettre un peu de piquant et de mystère à tout ça, d’autant plus qu’il est toujours possible d’écouter ces compositions  psychédéliques au beau milieu de la forêt. Dans le noir, entre deux arbres et un buisson, on peut entendre ce jam pour drogués, ces nappes de guitare saturées, sur lesquels viennent se superposer des phrases de synthétiseurs, la basse est profonde, elle fait trembler les lieux et nous arrive droit dans l’estomac.

( ♫ ) Eternal Tapestry & Sun Araw – Night Gallery I

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Malgré l’opacité transcendante de la musique, certains spectateurs semblent triper à l’écoute de ce gigantesque concert dont les effets narcoleptiques se renforcent avec le jeu de lumière des lampes torches de certains danseurs, on y voit alors de longues robes oranges, des pulls de laines multicolores, on est en plein milieu d’une fête tribale pour gentils hippies … Pourtant on commence à ressentir le froid, la température semble avoir baissé, c’est peut être la fin du set, les gens applaudissent, le rappel ne devrait plus tarder d’ailleurs …

Quand tout sera fini, on repartira tranquillement vers la plaine, là où on a garé nos voitures. On se dit qu’on resterait bien là, à écouter encore et encore cette musique lysergique, à continuer de boire des verres, à discuter de tout et de rien … Mais finalement on regagne tranquillement son chez soi, où il sera toujours possible d’écouter confortablement l’enregistrement du live. Comment s’appelait le groupe déjà ? Eternal Tapestry et ils étaient accompagnés de Sun Araw.

( ♫ ) Eternal Tapestry & Sun Araw – Night Gallery II

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *