Low à Gaîté Lyrique

Vendredi 2 décembre, je m’arrête du côté d’Etienne Marcel pour me rendre à La Gaîté Lyrique, comme je suis en avance pour le concert de Low, je bifurque vers la librairie Super Héros, ça faisait longtemps que je ne m’y étais pas attardé pour y feuilleter quelques bandes dessinées. Je repars avec l’intégrale des« contes du 7ème souffle » de Adam et Micol et« Quoi ! », un ouvrage collectif sur l’histoire de l’Association, triste bataille d’égo dessinée par David B, Lewis Trondheim, Killoffer, Stanislas, Joann Sfar, Mokeït, Jean-Louis Capron, Jean-Yves Duhoo et Charles Berberian. Je feuillette un peu mes emplettes en attendant le début du concert.

La dernière fois que j’ai vu Low, c’était sous la pluie lors de la Route du Rock, et je me souviens m’être juré d’aller les revoir au sec dans une salle sombre, et me voilà donc entre les murs métalliques de la Gaîté Lyrique, au premier rang pour attraper quelques photos. Le set démarre tôt (20h45) et sans première partie, Alan Sparhawk attrape sa Gibson blanche et démarre sur le tempo lent et intense de Nothing but Heart. Comme je suis tout près de lui, je me rend compte qu’il joue en accordage ouvert (est-ce celui de ou de sol ?) C’est peut être cela qui procure ce son si triste et mélancolique. Et puis ça finit sur une belle distorsion qui semble mettre tout le monde d’accord, ce sera un très beau concert ce soir.

( ♫ ) Low – Nothing But Heart

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Sur le début, le trio de Duluth met à l’honneur son dernier album, « C’Mon » avant de nous jouer quelques titres plus anciens. Il y a (That’s How You Sing) Amazing Grace en provenance de « Trust », avec ces notes réverbérées, comme suspendues dans la salle, qui laisse les spectateurs de marbre. La présence de Sparhawk contrebalance avec la discrétion de Mimi Parker debout devant sa batterie au fond de la scène, mais sa voix pleine d’empathie vient toujours consoler le public, en particulier sur le très beau Especially Me.

( ♫ ) Low – (That’s How You Sing) Amazing Grace

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

J’ai eu un petit faible ce soir pour leurs interprétations de Stars Gone Out, Shame, Dinosaur Act et surtout Lullaby, magnifique titre de leur premier album « I Could Live In hope », joué en rappel, venant ainsi terminer cette belle soirée. Avec Elodie, Christophe, et Tristan on se remet doucement des mélodies touchantes de Low. Je ressors de la Gaîté Lyrique, j’ai envie de marcher un peu, je remonte doucement vers Chatelet avant de prendre un taxi pour rentrer chez moi.

( ♫ ) Low – Lullaby

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Texte et Photos par Mathieu Gandin

2 thoughts on “Low à Gaîté Lyrique

  1. Hello.

    Low en concert, ce doit être un grand moment collectif de mélancolie et de spleen musical !!!
    Je les ai loupé à Lyon il y a quelques jours, dommage. En tout cas, j’aime bien tes “concerts reportages”, toujours très pertinents.

    a +

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *