Lambchop – Mr. M

If Not I’ll Just Die. Je me suis souvent demandé pourquoi on n’entend pas de temps en temps un titre de Lambchop dans un film de Clint Eastwood. C’est un peu idiot de penser ça, tant le cinéaste aime à s’entourer de musiciens fidèles, il y a eu Lennie Niehaus, son fils Kyle Eastwood et parfois c’est le grand Clint en personne qui vient jouer du piano. Pourtant, je suis sûr que la langueur et la mélancolie de certaines compositions de Kurt Wagner colleraient bien avec les dernières oeuvres du grand metteur en scène. J’ai comme l’impression qu’ils partagent cette envie de laisser passer le temps tranquillement, ça doit venir de leur relation à la country …

If Not I’ll Just Die, c’est le titre qui ouvre le dernier album de Lambchop. Tout au long du disque, on entendra beaucoup de notes de piano, des arpèges joués à la guitare, cette demi-caisse qui semble provenir d’un autre temps, celle que l’on voit sur toutes les photos de concert, toute une orchestration qui offre un bel écrin à la voix grave de Kurt Wagner. Elle a toujours cette touche de classe, perceptible à chaque légère inflexion de tonalité. Une voix de country, moins goguenarde mais plus classique que celle de Lee Hazlewood, une voix de whisky et de cigarettes …

( ♫ ) Lambchop – Gone Tomorow

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

If Not I’ll Just Die. En ce moment j’aime bien écouter Gone Tomorow, il y a du classicisme de toute beauté avec cette guitare et ce piano, classicisme du moins au début. Puis le titre prend de l’ampleur sur la longueur, il dure presque sept minutes, et cela grâce au pont situé au milieu, où les notes semblent se poser comme en suspension. Il y a quelques cordes, une basse et beaucoup d’autres instruments. Plusieurs mélodies démarrent à tour de rôles avant de laisser la place à une autre, et puis c’est la fin de cette superbe déviation, tout semble repartir dans une même direction pour former une belle conclusion .

If Not I’ll Just Die. J’aime beaucoup ce titre d’ouverture, encore cette mélancolie, cette nonchalance et puis un peu de pudeur aussi. Je crois que ces arrangements qui touchent à l’orfèvrerie seront la bande-son idéale pour mes soirées d’hiver, en cette fin de mois de janvier …

( ♫ ) Lambchop – If Not I’ll Just Die

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *