Wet Hair – Spill Into Atmosphere

Au début on entend surtout les phrases psychédéliques du clavier analogique, elles sont parfois agressives. La voix est chargée de réverbération, un chant distordu qui raconte je ne sais quelles histoires. On remarque ensuite la basse, elle aussi est très présente, elle trace quelques lignes mélodieuses et pops qui ne sont pas sans rappeler celle que joue Simon Gallup. La rythmique est répétitive et nous plonge une fois de plus dans un profond état d’hypnose, accentué par les effets de lumière stroboscopiques.

La scène est installée dans une cave assez petite. On est serré et il fait chaud. Ca augmente le côté psychotrope que déclenche cette musique. La voix du chanteur est toujours aussi agressive, ça vient sûrement de l’étrange mix et des effets utilisés. Les compositions sont un peu plus pops qu’avant, ça peut surprendre par moment. Derrière le groupe, on peut voir un écran qui passe en boucle des images vaguement rétro-futuristes. Les accords joués sur la basse viennent ponctuer quelques phrases de synthétiseur au moment où l’image passe d’une forme vaguement pyramidale à une photo du salon d’un pavillon de banlieue californienne.

( ♫ ) Wet HairJane You Don’t Decide

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Dans la rue les gens boivent et discutent. On fume cigarette sur cigarette et on entend au loin les basses résonner à travers les murs. Implicitement, nous recevons les quelques rythmiques qui arrivent doucement jusqu’à notre estomac. On est loin de la scène mais on peut vaguement deviner ce qui s’y passe. Certaines personnes quittent la salle, d’autres y retournent. Cet étrange va-et-vient jalonne le set au cours de la soirée et finit par énerver les spectateurs les plus assidus.

Le reste du quartier est plutôt calme, comme le reste de la ville qui est en train de devenir un étrange croisement entre un vieux musée et une cité dortoir. Les gens ne tolèrent plus le moindre bruit, que ce soit le caprice d’un enfant où les vibrations que procurent quelques basses fréquences. Comment s’appelle le titre déjà ? Grey Palisades et j’adore la basse qui me fait étrangement penser à celle de Friday I’m In Love

( ♫ ) Wet HairGrey Palisades

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

5 thoughts on “Wet Hair – Spill Into Atmosphere

  1. Wet Hair, un des meilleurs groupe de l’actuelle scène néo-Kraut-Psyché !!!
    Je les ai découvert l’an dernier avec “In Vogue Spirit”, un des 5 LP 2011 préférés…….Et même pas 12 mois se sont écoulés qu’ils reviennent déjà avec ce formidable “Spill Into Atmosphere”, un album beaucoup tout aussi réussi tout en étant plus “pop”….mais d’une pop très psyché.
    Des atmosphères au psychédélisme “poisseux” avec ces claviers analogiques aux sonorités entêtantes. Des rythmiques “Motorik” très Krautrock, en digne rejeton de Neu! ou Can !
    Tu as raison, je n’avais pas capté comment la basse (par son jeu, sa sonorité..) rappelle celle de Simon Gallup de The Cure. Ce doit être l’oreille du musicos, du bassiste !!!

    Avec les albums de Spiritualized, Yeti Lane, Wooden Shjips (Remix12”), ou Egyptology, l’année s’annonce très Psyché..
    A +.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *