OM – Advaitic Songs

OM Advaitic Songs

Cela faisait déjà quelques temps qu’il marchait dans le désert. Il pensait avoir tout prévu, les vivres, la tente, l’appareil photo, de l’eau, mais là ça commençait à devenir difficile. Quand est-ce qu’il était parti déjà ?… Il avait presque oublié la ville et son rythme assez fou, son métro en forme de bétaillère et les gens stressés qui se crient dessus. En ce moment, il se contentait de marcher dans le sable et là, seul, sous le soleil, il commençait à trouver une forme de recueillement. Et puis les vestiges sont apparus devant lui. Il est tombé à genou face à ce monument. Il a pris son appareil photo, puis réglé l’objectif. Il a retenu sa respiration pour faire sa prise de vue. Click Clack.

Avant, il jouait de la basse dans son salon, assis sur une chaise à proximité du balcon. La fenêtre était ouverte, et les personnes habitant à proximité pouvaient profiter de ces profondes fréquences. On entendait d’abord un mi grave, un mi plus aigu, un , puis un si et enfin un la. Au début, la phrase se répétait un peu maladroitement, puis les notes devenaient de plus en plus précises et progressivement l’intention n’était plus tout à fait la même et on y percevait quelques légères variations malgré le côté répétitif et psychédélique des compositions. Low End Theory !

Il se tenait assis sur les premières marches du temple, avec le soleil qui pesait sur son crane, il se sentait partir doucement en fumant  de la bonne herbe, celle qu’il avait acheté avant de partir. Sa vue se brouillait et il avait l’impression de voir défiler devant lui une horde de bédouins surgis de l’espace venus se promener dans le désert de Gobi pour y transporter un étrange minerai au pouvoir hautement lysergique. Puis un moine est venu lui secouer l’épaule, il semblait lui rappeler qu’il était dans un lieu sain et qu’il fallait mieux se tenir. C’était comment son surnom déjà ? Dope-Smoker !

Il se réveille doucement, l’herbe avait été trop forte pour lui. A moins que ça ne soit le soleil … Il se retrouve là, allongé sur un trottoir, une basse Rickenbaker à ses côtés. Son appareil-photo est cassé, il a perdu une partie de ses affaires. Il se relève maladroitement, sa tête est douloureuse, il marche en zigzaguant. Demain il repartira en avion, rejoindre la ville et son rythme assez fou, son métro en forme de bétaillère et les gens stressés qui se crient dessus. En attendant il fouille son sac, et y trouve comme une relique ancestrale. Il la gardera précieusement, comme pour se remémorer de ses courts moments de recueillement … Omomoooommmoooooo

( ♫ ) OM – State Of Non-Return

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

2 thoughts on “OM – Advaitic Songs

    1. Ah merci, merci, je rougis devant mon écran. Il faudrait que j’arrête de travailler pendant 3 mois pour vraiment m’atteler à l’écriture des nouvelles que j’ai en stock …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *