Twinsistermoon – Bogyrealm Vessels

Twinsistermoon – Bogyrealm Vessels

On entend d’abord quelques arpèges joués à la guitare acoustique, puis il y a cette voix absolument touchante, presque frêle, qui n’en fait pas trop. Il y a un peu de souffle dans l’enregistrement, mais ce n’est pas trop grave, au contraire ça participe à la beauté de cette musique. Elle pourrait avoir été enregistrée partout, dans une forêt, dans le jardin, dans un salon, au petit matin, avec un studio portatif, un quatre pistes à K7, un Portastudio 144. La moitié de « Bogyrealm Vessels », le nouvel album de Twinsistermoon, semble avoir été composée de cette manière et j’adore m’y perdre pour quelques instants introspectifs …

( ♫) Twinsistermoon – In Deep Waters

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

De longues plages atmosphériques s’étendent sur plusieurs minutes. A la fin il ne reste plus qu’un drone qui bourdonne dans nos oreilles. J’ai écouté cette musique en marchant et ça m’a donné l’impression d’avancer  au ralenti, alors que le monde autour de moi semble courir dans tous les sens. Je suis sûr que si je m’étais assis sur un banc, à regarder les gens passer, j’aurais fini par entrapercevoir un fantôme venu de je ne sais où. Je trouve qu’il y a quelques choses d’assez serein à écouter la musique contemplative qui se trouve sur l’autre moitié de cet album.

( ♫) Twinsistermoon – A Glow In The Fields

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

A un moment tout se mélange, la guitare, la voix et les longs drones. Que faire à part attendre ? La rue était maintenant déserte, on n’entend plus qu’une longue note qui s’éteint tout doucement, comme une corde de guitare que l’on viendrait de pincer. Une pochette qui semble représenter un monde qui est en train de se déliter, comme sur la dernière bande dessinée de Charles Burns Et là,  maintenant, il n’y a plus rien à dire, il n’y a plus rien à faire.

( ♫) Twinsistermoon – The Mirror Land

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

2 thoughts on “Twinsistermoon – Bogyrealm Vessels

  1. Je ne connais quasi pas Twinsistermoon mais déjà, rien qu’à la pochette, j’ai eu envie de lire ton post et d’écouter. Tu as raison, on pense un peu à un dessin de Charles Burns. Je dirais même Tanxxx ou un auteur de comics US underground.
    En parlant B.D et sachant que tu es aussi bien branché par cette forme d’Art (comme moi), as-tu lu les albums suivants :
    “Blast tome 3” ?? “Aama 2” Frederik Peeters ?? Le dernier Burns justement, “La Ruche” ??
    J’ai découvert et acheté “Les lumières de Tyr” du dessinateur Xavier Jimenez et d’un scénariste libanais Joseph Safieddine. En noir & blanc, entre comics, politique et super héros, c’est un peu du Joe Daly mais version Liban.
    C’est édité chez Steinkis, aussi responsable de “K.O à Tel Aviv” ((Asaf Hanuka) ou de “Comment comprendre Israël en 60 jours (au moins)”. Excellent !!!

    A + amigos

    1. Ah, pour le moment j’ai évidement bloqué sur Toxic et The Hive de Charles Burns, mais aussi 23 Prostituées de Chester Brown. Je me garde le Frederik Peeters pour plus tard.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *