Chelsea Light Moving – The Men – Modest Mouse

Building+Nothing+Out+of+Something+cover

 

Le nouveau groupe de Thurston Moore, Chelsea Light Moving me met dans l’embarras. D’un côté je me dis qu’il n’y a pas grand chose de nouveau là dedans, qu’on a déjà entendu la même partition des milliers de fois, que le reste du groupe ne semble pas chercher à bousculer un Thurston Moore qui fait un peu le fainéant. En même temps, j’aime bien le côté spontané et un peu branleur de ces titres que je ne peux m’empêcher d’écouter en boucle. Il y a certains morceaux comme Sleeping Where I Fall ou encore Alighted, où l’on peut se délecter de quelques instants où la guitare quitte le punk pour partir vers des endroits plus noisy. On y entend du bruit lourd que l’on pourrait presque jouer en essayant d’imiter naïvement un groupe de Doom, le volume de l’ampli à fond, avec une distorsion bien grasse (cliché.) Promis j’essayerais de réécouter ce disque dans trois mois …

( ♫) Chelsea Light Moving – Alighted

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Au début il y a un échange pour annoncer le début du morceau. Puis on entend une batterie assez minimaliste et quelques accords joués à la guitare acoustique. La voix a quelques inflexions rétro, la basse se fait plus mélodieuse, le rythme n’accélère pas trop. Il y a des chœurs un peu naïfs qui font Woohooo. Ca me fait penser que je préfère « New Moon », le nouvel album de The Men, au précédent, « Open Your Heart », même si je me dis qu’il faudra que je le réécoute un jour. Faut dire qu’avec tous ces groupes qui sortent un, deux, voire trois albums par ans, on a vite fait de changer d’avis comme de chemise …

( ♫) The Men – The Seeds

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Je me souviens avoir trouvé le disque chez Gibert, au sous-sol, dans les bacs où étaient rangés les CDs d’occasion (oui, les CDs.) J’avais écouté l’album où Sun Kil Moon faisait des reprises de Modest Mouse et je voulais retrouver tous les disques du groupe où l’on pouvait entendre les morceaux qu’avait repris Mark Kozelek. Le titre est formidable, « Building  Nothing Out Of Something » et ça démarre par Neverending Math Equation. L’Equation Mathématique Sans Fin. Je continue encore de croire aujourd’hui que c’est l’un des plus beaux titres enregistrés par un power-trio guitare/basse/batterie. Et en plus j’adore la pochette en papier calque …

( ♫) Modest Mouse – Neverending Math Equation

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Mathieu

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *