Cheveu et The Red Krayola au Festival Sonic Protest

Red Krayola

Vendredi 19 Mai. Je remonte la rue des Lombards, il y a encore un peu de soleil, mais le vent qui se lève apporte une certaine fraicheur qui  commence à me faire mal à l’estomac. J’arrive enfin à la rue de la Verrerie. J’attends devant l’église de Saint-Merry, le festival Sonic Protest y programme ce soir Cheveu, The Red Krayola et Trio Barroco. Après une certaine attente, j’entre enfin et je trouve un album de God Is Gay  sur le stand Bimbo Tower, je crois qu’au vu des fachos qui manifestent en ce moment, je ne pouvais trouver meilleur disque dans une église …

Trio Barroco

Sur scène il y a une batterie, une basse Rickenbacker et un saxophone. Le batteur de Trio Barroco est assez volubile, il présente le groupe et se met à hurler « Sonic Protest !!! » avant de s’assoir derrière ces futs pour démarrer une rythmique assez free. Le bassiste démarre quelques lignes mélodiques répétitives et psychédéliques, pleines de distorsion. Le saxophoniste se lance dans une immense improvisation. Ca tourne comme ça pendant quelques temps. Entre deux morceaux, chaque musicien se lance dans la fabrication de drones bourdonnants, de nappes saturées et graves, de percussions, de notes de saxophone jouées jusqu’à l’essoufflement. A la fin du set je me dis que l’acoustique du lieu vient d’offrir l’un des plus cadeaux que le Trio Barroco pouvait recevoir …

( ♫ ) Trio Barroco (Bootleg enregistré sur le devant de la scène)

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Red Krayola

Tout le monde attend The Red Krayola et commence à se serrer vers la petite scène. Je m’appuie contre une immense colonne et je vois Tom Watson qui installe une table, deux chaises en bois, des amplis, un tourne-disque, une bouteille de vin et deux verres. La lumière s’éteint et Mayo Thompson arrive. Il porte un costume noir plutôt classe. Il tient dans sa main une guitare acoustique avec des cordes en nylon. Les deux se servent un verre de vin avant de faire un salut tranquille à la foule. Ils commencent de jouer les premières notes de « The Parable Of Arable Land ». Tom Watson programme quelques boucles et multiplie les saillies violentes jouées à la guitare. Mayo Thompson, lui, est dans un état de semi-nonchalance. Il chante de temps en temps d’une voix grave. Il martyrise sa guitare pour en sortir quelques sons totalement free. Il s’arrête parfois pour relire ses notes. Il discute un peu avec Tom Watson avant de se resservir un verre de vin. Il consulte même les messages de son téléphone portable. Il s’amuse de lui même, et de nous aussi. Nous étions venus le voir rejouer ici son premier album et le voilà qui déconstruit totalement son mythe. Le set est un assez grand moment, je prends quelques photos et je réussis même à enregistrer cette version assez barrée de War Sucks.

( ♫ ) Red Krayola – War Sucks (Bootleg enregistré sur le devant de la scène)

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Cheveu

Une partie de la salle se vide, mais il reste quand même pas mal de monde pour voir Cheveu. Ca continue de se presser sur le devant de la scène. Je me range sur le côté. Devant moi, on est en train d’installer une table avec plein de vieux claviers et des boites à rythme. Je vois encore d’autres synthétiseurs et deux guitares électriques. Et puis tout à coup nous sommes plongés dans le noir. Xavier Klaine se met à jouer avec l’orgue de l’église pour introduire le set de Cheveu. On entend les premières notes de Like A Deer In The Headlights. Le groupe monte sur scène, acclamé par une foule au bord de la folie. Ca démarre bien sauf qu’un léger problème technique vient couper Cheveu dans son élan. Qu’à cela ne tienne, on répare le matériel et ça redémarre. Il y a dans le public une bande de fidèles parmi les fidèles qui se mettent à pogoter, à danser, à slammer, à monter sur la scène, à fumer des clopes, tout cela au rythme de ce rock électro-casio-garage-clavier-John-Carpenter-avec-des-guitares-punk-techno. Quand le groupe se lance dans une version abrasive de Charlie Sheen la fureur s’empare des spectateurs. Je reste sur le côté, à contempler tout ça avec un sourire au coin des lèvres tout en hochant de la tête machinalement.

( ♫ ) Cheveu – Like A Dear In The Headlights (Bootleg enregistré sur le côté de la scène)

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Je ressors de l’église, épuisé mais content, avec un léger acouphène et une furieuse envie d’aller me coucher. Il faudra que je guette le prochain concert de Cheveu, je suis pret à parier que dans une plus petite salle la sauvagerie sera encore plus grande …

( ♫ ) Cheveu – Charlie Sheen (Bootleg enregistré sur le côté de la scène)

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Texte, mauvaises photos et bootlegs (effaçables sur demande) par Mathieu Gandin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *