Wire – Change Becomes Us

wire-change-becomes-us

On début, on entend juste une note qui résonne. Elle ne dure pas très longtemps. Il y a ensuite une phrase de guitare et une basse un peu lointaine. Il n’y a pas de distorsion et les effets de delay semblent assez modernes. La voix de Graham Lewis est distante, on ne comprend pas trop ce qu’il dit. On a l’impression que le texte semble sortir d’un étrange exercice d’écriture sous contraintes. La batterie est répétitive comme la programmation d’un pattern rythmique. Je crois que Wire réalise pour moi les meilleurs titres de musique électronique enregistrés avec une guitare, une basse et une batterie, qui sont souvent réservées pour le rock. A moins que ce ne soit l’inverse …

( ♫) Wire – Re-Invent Your Second Wheel

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

La plupart des titres de « Change Becomes Us » proviennent de vieilles démos inachevées et de concerts datant de 1979. On peut les entendre sur « Document and Eyewitness » et « Turns And Strokes ». Wire, que l’on a si souvent vu comme un groupe futuriste est allé chercher dans le passé de vieilles mélodies pour les réécrire maintenant et en faire des titres au présent. Je ne sais pas trop s’il faut s’étendre sur cette histoire de rétrofuturisme et d’inception, surtout que la plupart des morceaux sont simplement putain de bons à écouter. Sur Doubles & Trebles il y a trois accords, et puis Colin Newman se met à chanter comme un vieux punk et puis ça part, comme ça, nerveusement. Parmi tous les groupes de post-punks sur le retour, je crois bien que Wire est le seul dont je trouve encore les nouveaux albums passionnants à écouter.

( ♫) Wire – Doubles & Trebles

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

On y retrouve même quelques titres qui font une minute et quelques secondes. Bien sûr ce n’est plus « Pink Flag », et d’ailleurs Wire a toujours remis en question certains de leurs trucs mélodiques d’un album à l’autre. Sur « Change Becomes Us », ces titres ajoutent deux trois fulgurances assez bienvenues, je trouve. En tout cas, ça fait toujours du bien d’écouter et de réécouter ce disque de Wire de temps en temps, depuis leur reformation en 2000, il y a un équilibre entre la force et l’écriture moderne dans leurs composition qui me fascine à chaque fois …

( ♫) Wire – Stealth Of A Stork

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *