La course de fond

Reveille - Broken Machines

Je ne suis pas exactement ce que l’on peut appeler un sprinteur. Non, je n’ai jamais aimé me lancer à fond pour m’écrouler quelques secondes plus tard au bout de la piste. Je suis plutôt un coureur de fond. J’avance avec une rythme régulier pendant un certain temps et je me laisse aller à quelques rêveries pour m’échapper du quotidien.

Contrairement à Tom Courtenay, le héros de « la solitude du coureur de fond », je peux écouter de la musique pour oublier les usines désaffectées, la voie ferrées et les vieilles orties. Au petit matin, alors que j’accélère en pleine côte, au milieu de ce décor urbain défoncé, peut-être bien que j’écouterais Long Distance Runner de Reveille.

Le titre est assez simple. On y entend d’abord la guitare électrique, il y a un premier riff mélodique, puis un second, et ça tourne comme ça pendant deux minutes et trente-neuf secondes. La batterie arrive, elle est plutôt efficace. Lisa Duroux se met à chanter. Je l’aime beaucoup cette voix. Le reste de l’album est tout aussi bon à écouter, même si je préfère quand Lisa chante plutôt que François Virot.

Il y a une basse aussi, mais elle est un peu trop discrète. Peut être que si elle avait été plus en avant le morceau aurait été moins simple. Peut être qu’il aurait encore plus sonné comme un vieux titre que l’on aurait pu entendre sur le premier album des Blonde Redhead. C’est sans doute mieux ainsi. Je ne sais plus. Démerdez-vous avec ça.

A la fin de « La Solitude du coureur de fond », Tom Courtenay choisit de s’arrêter de courir alors qu’il pourrait aisément gagner. Il fait ça pour affirmer son indépendance face à l’autorité du directeur de la prison où il purge sa peine. J’aime bien ça, ce passage m’a beaucoup marqué lorsque j’ai lu ce livre.

Je dois être un peu comme ça, à saloper les choses au dernier moment pour une question d’indépendance. Et je me dis que Lisa Duroux et François Virot sont un peu pareils avec ce disque de Reveille et c’est tout à leur honneur. Le fait qu’ils aient en partie enregistré « Broken Machines » au Grrrnd Zero – salle de concert lyonnaise hélas disparue au mois d’avril dernier – y est sûrement pour quelque chose …

( ♫) ReveilleLong Distance Runner

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *