Expo ’70 & Plankton Wat

expo70

Depuis 2003, Justin Wright (alias Expo ’70) improvise avec des claviers analogiques, une guitare – pour être tout à fait exact, il s’agit d’une copie de Gibson SG réalisée dans les années 70 par la marque Ibanez – et une myriade de pédale d’effets. Chaque année, il nous sort deux ou trois disques et même si certains me plaisent moins que d’autres la curiosité me pousse toujours à écouter les longs titres ambiants qu’il a composés. Aujourd’hui, il vient de sortir un split-album avec Plankton Wat et l’on retrouve sur Analogue Terramorphing à peu prêt tout ce que j’aime dans sa kosmische musique : une phrase de guitare qui tourne en boucle, de la modulation analogique, des drones distordues et des passages ambiants qui ne sont sans rappeler ceux de Eno.

( ♫) Expo ’70 – Analogue Terramorphing

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Plankton Wat est le projet solo de Dewey Mahood, un musicien prolifique que j’avais découvert par le biais d’Herbcraft, un groupe qui enregistrait de longs jams psychédéliques complètement fous. Sur le split-album avec Expo ’70, l’ambiance est plus calme, les guitares et les basses jouent tranquillement, il y a quelques percussions, les ambiances sont parfois acoustiques. Faded Postcards a un petit air qui me rappelle certains passages instrumentaux de Neil Young et j’aime beaucoup. En ce moment je n’arrête pas d’écouter ce titre en marchant dans la nuit quand je rentre chez moi, le soir …

( ♫) Plankton Wat – Faded Postcards

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *