Laurel Halo – Chance Of Rain

Laurel Halo – Chance Of Rain

Je n’ai pas écouté les premiers albums de Laurel Halo. Je n’ai accordé qu’une rapide écoute à « Quarantine » et je pense que je m’en suis voulu sans m’en rendre compte. Je n’ai appris que plus tard (dans l’avant-dernier numéro de Wire pour tout vous dire) qu’elle a eu une formation classique, qu’elle a joué dans des orchestres de jazz, qu’elles a expérimenté sur une grande variété d’instruments avant de composer de la musique électronique et ambiante.

Sur son nouvel album, « Chance Of Rain », Laurel Halo déploie une techno qui réussit à réconcilier ma tête avec mes pieds. Les claviers jouent de l’ambiant, les rythmiques deviennent hypnotiques de titre en titre, les basses résonnent et s’accordent avec le tempo exécuté par les battements de mon cœur. Les premières notes de Dr. Echt ont un petit truc bien jazzy qui fait toujours plaisir à écouter. L’album s’ouvre doucement, on est prêt pour la suite. Sur Oneiro j’ai subitement envie de retrouver un vieux t-shirt à l’effigie du label Ninja Tune et de danser compulsivement dans mon salon  …

La musique de Laurel Halo avance de façon linéaire et déploie discrètement des ambiances virales et addictives. C’est d’ailleurs assez étonnant de voir comment cette musique accompagne presque fonctionnellement les quelques instants parfois ennuyeux de ma vie au travail notamment quand je marche vers le bureau. Et il y a quasi systématiquement un moment où je fini par me perdre progressivement dans une série de ces blips technoïdes psychédéliques. Quand j’oublie ainsi deux ou trois tracas quotidiens, il n’en faut pas plus pour que je tombe amoureux d’un disque.

( ♫) Laurel Halo – Oneiro

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *