Mais qui est la balance ?

cobra

L’autre jour je me suis dit que j’allais tout casser. Je sortais de prison. C’était comme dans les films, y a personne pour venir te chercher. Mon gang m’a lâché depuis belle lurette, une belle bande de connards. J’allume une clope. J’attrape ma valise et je remonte la rue. Je ne comprends plus rien à ce monde que je n’ai pas vu depuis quinze ans. Je repense à cet enfoiré qui m’a trahi pour m’envoyer au trou. J’ai gardé une photo de lui, imaginant mille morts toutes plus violentes les unes que les autres, priant chaque soir pour que personne ne lui fasse du mal, me réservant ainsi le plaisir de le dessouder de mes propres mains. Je prends un bière, mais j’en fais tomber sur mon pantalon, il faut dire que la mousse tâche …

( ♫) CobraLa balance

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

J’traverse des terrains vagues. Je retrouve un vieux squat. J’ y avais caché des vieilles affaires, une veste en cuir  et de la dope. J’m’envoie un fix dans les veines. Je repense à cette messe noire à la gloire du grand Satan. Je retrouve une collection de croix inversées. Je déterre un vieux couteau que j’affute machinalement et je tripe en rigolant grassement. La drogue se propage dans mes veines et mille images du Malin défilent devant mes yeux émerveillés et je jure une fois de plus allégeance au grand séraphin. Je mets de la musique, il y a des grosses guitares et ça hurle de partout, je vois du sang dans le ciel. Je mets un collier en os autour du cou.

( ♫) Cobra – Niliste

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Je suis la main du démon. Je suis le coup d’épée vengeur qui traverse ta tête. Je suis celui qui répand du sang sur les murs en écrivant des lettres cthulhuesques. Je suis la torture moyenâgeuse. Je suis le fer forgé, le métal fondu et le feu de forêt. Je suis le retour en arrière. Je suis la déshumanisation Je suis la vengeance. Je suis abominable. J’ai perdu les pédales. J’ai vomi sur le trottoir. Je me suis coupé avec mon couteau. J’ai tout cassé. Les flics m’attendent déjà. C’est con je retourne au gnouf. Décidément les temps comme les oeufs sont durs

( ♫) Cobra – Le glaive de Satan

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *