Monolake – Ghosts

Une boite à rythme minimaliste et des notes de synthétiseur qui donnent l’impression d’avoir été passées à d’étranges filtres de compression. Quelques nappes ambiantes qui nous désorientent un peu. L’autre jour j’ai vu un fantôme en bas des escaliers. Il se tenait fasse à moi. Je n’ai pas eu peur, car je ne savais pas se qu’il voulait vraiment. J’aurais pu passer au travers. Peut-être qu’il se serait désagrégé. A la place je suis resté là et j’ai essayé de prendre une photo. Click Clack. Il avait disparu.

Des bruits qui font penser à une petite bille qui rebondit. Comme du métal. Dans la rue on pouvait sentir comme une rémanence des personnes qui avaient vécues là. Ceux qui se levaient tôt le matin. Ceux qui marchaient vite vers le premier métro pour aller travailler. Ceux qui revenaient de soirée. Ceux qui partaient au marché. Ceux qui erraient sans but clairement défini. Un silence, puis un nouveau pattern rythmique.

( ♫ ) Monolake – Hitting The Surface

C’est le petit matin et tu prends le bus. Tu reviens de la dernière rave et tu es en pleine redescente. Alors tu passes dans tes oreilles cette musique répétitive mais calme, presque ambiante, assez froide, comme pour mieux finir cette soirée ancrée dans le présent. Tu vois qu’il pleut, des gouttes coulent sur les vitres du bus. Tu y distingues au travers les lumières de la ville, elles semblent quelques peu déformées. Dans le bus, il y a des ouvriers qui partent au chantier. Ce curieux contraste te heurte alors avec l’étrange surface de la réalité.

Il lisait une bande-dessinée de Ghost Rider, dessins de Mike Ploog et scénario de Gary Friedrich, le genre de lectures qui entrainent une autre musique, le genre de lectures qui ne poussent pas à écouter la minimal-techno de Monolake. Un signe de répétition, une boîte à rythme programmée sur laptop et des nappes ambiantes capturées, il y a une forme d’hypnose dans l’évocation de ses esprits fantômes. « You do not exist anymore … »

( ♫ ) MonolakeGhosts

Par Mathieu

2 thoughts on “Monolake – Ghosts

Leave a Reply to mathieugandin Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.