Rétrospective de la décennie : Le top de l’année 2009

Parce que la fin de l’année est toujours propice aux tops, sélections et autres florilèges, alors lançons-nous dans ce genre d’exercice dont la contrainte se révèle finalement assez amusante. J’ai donc participé au Top Des Blogueurs, qui est le résultat d’un vote collectif. Je l’aime bien ce top (Ramona Falls en premier, voilà une bonne surprise), même si des fois il y a des choix que je ne comprends pas trop (Aufgang ? Marie-Flore ?). Maintenant venons-en à une partie un plus égoïste, avec mon top musical de l’année 2009. Une année qui fut assez partagée pour moi, musicalement parlant, naviguant entre des gros morceaux de folk-psychédélique, de la pop fine et racée, du rock garage noisy qui fuzz ou encore des trucs expérimentaux.

Voici donc la sélection des quinze albums que j’ai gardés pour cette année :
Sunn O))) – Monoliths & Dimensions
Grizzly Bear – Veckatimest
Akron / Family – Set ‘Em Wild, Set ‘Em Free
The Pains Of Being Pure At Heart – s/t
Bill Callahan – Sometimes I Wish We Were An Eagle
Six Organs Of Admittance – Luminous Night
Wooden Shjips – Dos
Sonic Youth – The Eternal
Centenaire – 2 (The Enemy)
Lou Barlow – Goodnight Unknown
Tortoise – Beacons Of Ancestorship
Jim O’Rourke – Visitor
Bonnie ‘Prince’ Billy – Beware
Dälek – Gutter Tactics
The Flaming Lips – Embryonic

Commençons par le choix de Sunn O))) en tête de classement, que j’avoue avoir mis là un peu pour trancher avec d’autres sélection, mais aussi en regard de la qualité de ce grand disque sombre, noisy, et ambiant. Enfin, surtout parce que je l’ai beaucoup écouté dans certains moments difficiles, et paradoxalement cet album m’a procuré beaucoup de bien, me plongeant comme dans un état second, me permettant de repartir sur de meilleures bases, comme nettoyé de l’intérieur par ces drones distordus.

En deux j’ai mis Grizzly Bear, je ne reviendrais pas sur le grand moment de pop qu’est ce disque (confirmé en live à la Route du Rock d’ailleurs), que j’ai préfèré par rapport au « Merryweather Post Pavillion » d’Animal Collective. Ces derniers ne figurent d’ailleurs pas dans mon top, leur album m’ayant moins convaincu que les précédents …

En troisième position j’ai gardé Akron / Family, un groupe de folkeux vraiment psychédélique, légèrement Hippie, dont j’ai vraiment beaucoup écouté le disque cette année lors de moments de doutes, un peu comme le Sunn O))), et qui m’a souvent remis d’attaque. Sur ce point-là d’ailleurs, je vous recommande chaudement le tryptique The Alps & Their Orange Evergreen, Set’Em Free et Gravelly Mountains Of The Moon

Sinon j’ai gardé quelques artistes plus vieux, aux compositions très boisées, toujours passionnantes à écouter, comme Bill Callahan, Lou Barlow, ou encore Bonnie ‘Prince’ Billy. Si les deux derniers n’apportent rien de nouveau à une carrière musicale de 15 ou 20 ans, la qualité de leurs disques n’en demeure pas moins le signe d’une excellente santé de leur songwriting. Enfin pour ce qui est de Bill Callahan, il vient juste de signer l’un de ses plus grands disques avec « Sometimes I Wish We Were An Eagle ».

Au rayon du rock, j’ai craqué pour le garage-psychédélisle-proto-punk de Wooden Shjips ; leur « Dos » est une gigantesque claque hypnotique, gavé de fuzz et de distorsions, un grand disque rock comme j’aimerais en écouter plus souvent … J’ai gardé aussi le Sonic Youth par habitude, le Flaming Lips parce qu’il est un peu plus barré que les précédents, le Pain Of Being Pure At Heart parce que c’était mignon …

Pour finir, trois perles folk ou rock et légèrement expérimentales : « Luminous Night » de Six Organs Of Admittance ainsi que « Visitor » de Jim O’Rourke, et “2 (The Enemy)” de Centenaire. Trois disques aux superbes mélodies simples et belles, qui risquent de rester encore un moment dans mon IPod, quand l’année 2010 démarrera …

Voilà c’est tout pour cette année, j’espère que je vous aurais fait partagé quelques bons disques en 2009, il reste encore deux ou trois disques à voir, avant de partir de bons pieds pour l’année prochaine …

A lire aussi :

Par Mathieu

5 thoughts on “Rétrospective de la décennie : Le top de l’année 2009

  1. Ah, merci, cela me décide en faveur de Beware. J’aime beaucoup Bonnie Prince Billy mais je n’avais pas sauté le pas de cet album. Et je vais écouter Callahan.
    Vraiment une très bonne idée ce récapitulatif. Je fais plein de découvertes et re-découvertes. 🙂

    1. Merci Meerkat :),

      Tu peux y aller sans hésiter pour le Bill Callahan, et pour Bonnie Prince Billy il est bien sympathique …

  2. Et enfin 2009 :

    _The XX “xx”
    _Franz Ferdinand “Tonignht”
    _Grizzly Bear “Veckatimest”
    _Bat For Lashes “Two Suns”
    _Fever Ray “Fever Ray”
    _Piers Faccini “Two grain of sand”
    _Akron Family “Set ’em wild set ’em free”
    _Danger Mouse & Sparklehorse “Dark Night of the Soul”
    _Benjamin Biolay “La Superbe”
    _Wooden Shjips “Dos”
    _Sonic Youth “The Eternal”
    _Dominique A “La Musique”

    A + + +

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *