Jim O’Rourke, Wilco et Sonic Youth

Tracer la cartographie des disques que Jim O’Rourke a réalisé, produit ou encore s’est associé par une courte participation rélève indiénablement du travail de fourmi besognieuse. Pourtant lors de cette dernière décennie, Jim O’Rourke s’est fait plus rare mais n’en n’a pas moins coopérer à quelques disques essentiels, à commencer par l’immense « Yankee Hotel Foxtrot » de Wilco, qu’il a produit en 2002. Album de folk, album de country, album de rock, album de pop, album électro-expérimental-post-rock, un peu tout ça à la fois, mais sachant garder une énorme cohésion dans ses compositions, notamment grâce à la voix de droopy de Jeff Tweedy ainsi que son jeu de guitare acoustique plutôt nerveux.

On retrouve un peu tous ces éléments sur le superbe I’m Trying To Break Your Heart placé en ouverture, qui constitue l’un des morceaux les plus immédiats et complexes que j’ai pu entendre. L’histoire de ce disque fut aussi une grande aventure, entre les tensions de O’Rourke, imposé par Tweedy, avec Jay Bennett, leur renvoi du label Reprise Records, la mise en ligne des morceaux sur Internet et finalement la sortie du disque sur Nonesuch Record ; c’est presqu’un miracle si l’album est arrivé jusqu’à nos oreilles …

( ♫ ) Wilco – I Am Trying To Break Your Heart

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

La même année Jim O’Rourke travaille aussi avec Jeff Tweedy et Glenn Kotche de Wilco sur l’excellent « Insignifiance », les sept morceaux donnent une dimension à la fois mélodique, naturelle, imprévisible et personnelle. J’aime beaucoup l’excellent Get A Room et sa nonchalence en demi-teinte, qui constitue un grand moment de folk-rock moderne, avant que le disque ne se conclue sur les boucles hypnotiques de Life Goes Off.

( ♫ ) Jim O’Rourke – Get A Room

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

A la même époque, Jim O’Rourke était aussi devenu le cinquième membre de Sonic Youth. Une décision importante puisque sa participation a sûrement sorti le groupe du relatif confort dans lequel il s’était enfermé. « NYC Ghosts & Flowers » (que je n’aime pas), « Murray Street » (que j’adore) et « Sonic Nurse » (qui est le plus abouti) demeurent des disques d’une incroyable virtuosité musicale. J’aime bien Dude Ranch Nurse et son côté faussement léthargique, le travail sur les guitares est absoluement saisissant, ainsi que la voix de Kim Gordon reste un grand moment de coolitude.

( ♫ ) Sonic Youth – Dude Ranch Nurse

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Et puis plus rien ou presque jusqu’au dernier album de Jim O’Rourke sorti l’année dernière, contenant un morceau unique de 38 minutes. Le songwriting fait toujours son effet, une écriture musicale que j’aimerais entendre plus souvent. En attendant un prochain disque du bonhomme, il faudra reparler de Gastr Del Sol et Loose Fur

Par Mathieu

8 thoughts on “Jim O’Rourke, Wilco et Sonic Youth

  1. Le problème essentiel de NYC Ghosts & Flowers c’est le son pourri tout écrasé du CD. En vinyle ce n’est pas le même disque.

    1. J’avais acheté le CD avant de le revendre lâchement …
      Si je le retrouve en vinyle je lui donnerais une seconde chance

  2. faudrait aussi parler de la parenthèse Loose Fur avec Jeff Tweedy et Glenn Kotche, leur premier album était vraiment très intéressant.

  3. Hello. C’est en cherchant via Google des infos sur “The Visitor” (que je viens juste de me procurer) que je suis tombé sur ton article.

    “….« Yankee Hotel Foxtrot » de Wilco….Album de folk, album de country, album de rock, album de pop, album électro-expérimental-post-rock, un peu tout ça à la fois..” C’est exact ! Mais perso et après moultes écoutes, je préfère beaucoup plus “A Ghost Is Born”, également produit et joué par Jim ! Avec un titre d’intro comme “At Least That’s What You Said”, tout est dit : calme, douceur, mélodie avant la tempête rock par des montées progressives pour atteindre la grâce. C’est MON titre de l’album, et sur leur “Kicking Television – Live in Chicago”, c’est tout aussi beau !!!!

    A + +

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *