Moon Duo – Escape

Ce matin, alors que je me rendais au boulot, j’étais encore épuisé, puis je me suis passé « Escape » de Moon Duo et tout à coup ça allait beaucoup mieux. Moon Duo, c’est le side-project de Ripley Johnson, le guitariste de Wooden Shjips, accompagné de Sanae Yamada au clavier, autant dire que ça en envoie dans les oreilles, que la fuzz sera la grande invitée de ce disque psychédélique et hypnotique.

Je me rappelle avoir découvert Moonduo un peu par hasard, grâce au lien avec Wooden Shjips, et quand j’ai trouvé le vinyle sans trop m’y attendre, je me suis demandé si c’était le bon groupe. J’ai vite été rassuré en lisant le titre du premier morceau, Motocycle, I Love You, la discographie de Ripley Johnson semble être une hymne pour motards, bikers et autres Hell’s Angels chers à Hunter S. Thompson. Avec ce disque, le grand chevelu de Wooden Shjips est bien parti pour prolonger la tradition du grand riff jouissif qui vous explose les neurones en un temps record.

En quatre titres, s’étirant chacun sur huit minutes, le duo réussi à me perdre dans de nombreux méandres psychédéliques vaguement enfumées. D’ailleurs je me sens plutôt bien dans ce trip là, après quelques paroles chantées d’une voix lointainte, gavée d’écho, Ripley Johnson réussit avec sa guitare à bloquer mon cerveau gauche pour ouvrir le droit, laissant ainsi s’exprimer mille images lysergiques provoquées par ce trop plein de fuzz si bonne à écouter.

L’addiction ne s’explique pas uniquement avec la guitare de Ripley Johnson, il y a bien évidemment le clavier de Sanae Yamada, jouant plus sur des éléments répétitifs, martelant la cadence avec des boites à rythme primitives, plongeant le cerveau en état de catalepsie, avant que les pensées ne deviennent confuses pour mieux partir dans d’étranges labyrinthes abrasifs … Une demi-heure plus tard la redescente est difficile et déjà le manque se fait sentir, alors on en reprend une dose, mince on m’avait dit que la première était gratuite …

Après ce disque, il est évident que les Moon Duo ne m’ont pas laissé tout à fait comme avant, ils m’ont transformé, me laissant là, à deux doigts de pousser un hurlement libérateur comme je n’en aurais jamais fait. Rhaaa, mais laissez-moi à nouveau réécouter ce disque !

Par Mathieu

5 thoughts on “Moon Duo – Escape

  1. Content que le titre vous plaise, le reste est du même genre, comme les Wooden Shjips aussi d’ailleurs …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *