Moon Duo – Mazes

On imagine la scène avec un clavier, un Korg, et une guitare posée sur un gros ampli. Par terre, il y a quelques pédales d’effets, des cables qui se mélangent, ça part dans tous les sens. On imagine alors Sanae Yamada et Ripley Johnson, ils arrivent sur scène et empoignent leurs instruments, la foule est impatiente, l’atmosphère est électrique. Les boucles hypnotisent, les phrases de synthétiseur vrombissent sur un léger drone, la guitare joue une alternance de riffs simples et distordus …

La première dose était gratuite et l’addiction auditive est toujours présente pour ce nouveau disque de Moon Duo, qui a pour titre « Mazes », comme si l’accoutumance ne suffisait pas et qu’il fallait en plus s’y perdre … Les compositions restent assez proches de celles que l’on pouvait entendre sur « Escape », sauf qu’elles sont un peu plus resserrées, peut être plus pop mais tout aussi hypnotique, ceci vient encore du mélange de guitare lysergique et de clavier répétitif, qui fonctionnent encore en parfaite harmonie. De temps en temps il y a la voix lointaine de Ripley Johnson, toujours avec des intonations rappelant Alan Vega ou Peter « Sonic Boom » Kemper.

Les néons dans la salle de concert diffusent d’étranges lumières vaguement psychédéliques, elles produisent un effet stroboscopique sur le groupe et les spectateurs. Certains finissent leur verre, d’autres restent littéralement absorbés par cette musique narcotique, lorsque Ripley se lance dans une étrange improvisation noyée sous les distorsions de sa guitare. Le regard lointain, certaines personnes se mettent à redouter le moment où ils verront leur prochain rayon de soleil …

En ce moment j’aime bien écouter l’enchainement que forment Seer, Mazes et Scars. Ce dernier est d’ailleurs une incursion vers un peu moins de guitare, avec un peu plus de phrases jouées à l’orgue, une sorte de proto-new-wave échappée de je-ne-sais quel bar new-yorkais. Quant à Mazes, il constitue pour moi le titre le plus addictif de ce disque, principalement pour ses trois riffs placés en ouverture, comme une relecture immédiate de Sister Ray que l’on écouterait en boucle, encore et encore. La première dose était gratuite …

( ♫ ) Moon Duo – Mazes

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

 

4 thoughts on “Moon Duo – Mazes

  1. Vu hier soir sur scène à Dijon, et le concert était exactement comme tu le décris (l’imagines ?) dans ton billet à ceci près qu’ils projettent des images psyché derrière eux, en plus. Super son live, effet “addictif” garanti ! 🙂

    1. Je ne les ai pas vu en concert, mais mon petit doigt me disait que ça devait ressembler à ça (et mince j’ai oublié les projections d’images psychédéliques !!)

  2. Moon Duo : ce groupe propose, comme les Wooden Shjips, un néo psychédélisme du XXIème siècle ! D’ailleurs, c’est bien le même guitariste ????
    On pense forcément au Velvet des 2 first albums, au Krautrock, à la transe “hypnagogique” ou “noisy/psychédélique” de certaines productions Not Not Fun mais sans le coté électronique (même répétition entêtante, lancinante) !!

    Le titre “Mazes” est excellent, j’adooooore !!!!!

    1. C’est plus psychédélique et abrasif que Hypnagogique (merci Wire …), genre qui me semble plus proche de ce que produit le label Not Not Fun

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *