Zombie Zombie Plays John Carpenter

Je me tenais au milieu d’un vieux supermarché abandonné, en plein dans la banlieue de Vanves. Devant moi les boites de conserves avaient été jetées en vrac sur le sol. J’entendais un bruit étrange dans le fond du magasin, pas loin du rayon des packs d’eau. Je sortais mes deux Manurhins MR73, et je me mettais en position pour allonger les premiers venus en cas de représailles.

Paris 2017, ça avait commencé à sacrément déconner depuis trois ou quatre ans, lorsque notre cher Président avait décidé de durcir un peu plus les lois sécuritaires. Il ne s’était pas rendu compte que plus de sécurité avait entrainé plus de colère, et donc plus de crime, et donc plus de sécurité. Depuis Paris est fermé et toutes les banlieues qui l’entourent sont devenues une sorte de zone post-apocalyptique dévastée. Le Président s’est réfugié à Neuilly et La Défense est devenue une gigantesque prison surveillée par une police armée jusqu’aux dents, qui n’hésite pas à tirer sur le premier fuillard venu …

J’étais en fuite parce que j’avais braqué une banque. Avant ils m’avaient demandé de remplir des formulaires administratifs pour trouver un emploi. Je les ai envoyé chier. Depuis je suis en fuite, je me ballade en treillis, les cheveux longs, une grosse barbe et les deux Manurhins en bandouillère, un peu comme dans ces vieux films de SF que je regardais avec mes potes quand j’étais adolescent. Le genre de film avec des bandes-son réalisées sur de vieux synthétiseurs analogiques. J’aimais bien ces films à l’époque, j’étais loin de m’imaginer que ce qu’ils racontaient allait un jour se réaliser …

Et puis c’était vraiment devenue la fin du monde quand cette espèce de virus s’est répandue. C’est pour cela que Paris est fermée, pour éviter que des types malades se mettent à errer dans la capitale comme des zombies, prêts à dévorer des gens. Je suis sûr que c’est l’un d’entre eux qui se terre au fond du magasin, ils aiment bien revenir sur des anciens lieux de consommation, comme un vestige perdu de la civilisation française de ce début de siècle. A ce moment là ça commence à s’agiter, j’attrape une boîte de conserve et la lance en direction des bruits étranges, les Zombies déboulent. Ils sont habillés avec des combinaisons bleues, ils ont des couteaux de cuisine dans la main et un étrange masque sur le visage. Je les pointe avec mes deux Manurhins et je leur loge chacun une balle dans la tête. Le sang gicle sur les paquets de pates, de riz et de purée. Merde, je ne pourrais pas prendre cette nourriture qui est sûrement infectée, il faut que j’essaie de trouver un moyen de rentrer dans Paris …

J’ai volé l’uniforme d’un policier, le genre d’infraction qui risque de m’envoyer direct en prison, et je fais la queue pour passer la Porte de Brancion. Trois flics me regardent bizarrement, il y en a un qui tapotte rapidement sur un ordinateur. Soudainement, ils me montrent du doigt. Je pars en courant, je m’approche du métro, je bouscule ceux qui rentrent dedans, seulement voilà en bas de l’escalator dix policiers m’attendent. Ils sont armés de M16 et protégés par des armures. En colère, je lève les bras. Je respire fort pour essayer de me calmer.

« Je te croyais mort ! » me dit un vieux  flic, planqué derrière son bureau, en train d’éplucher mon dossier. Je fume une cigarette. « Dossier militaire irréprochable. Dommage que tu ais mal tourné … ». Je ne dis rien, je l’emmerde et je fais des ronds de fumée. « On a besoin de toi pour aller chercher le fils du Président qui est retenu prisonnier dans le prison de la Défense, quelques parts dans les anciens locaux de l’EPAD ». Je lui réponds d’aller se faire mettre. « Ce n’était pas un choix, nous t’avons inoculé un virus qui te fera exploser les veines dans les vingt-quatre heures si tu ne réussis pas la mission ». A ce moment-là je pense alors aux vieux films de John Carpenter que j’avais vu quand j’étais adolescent. Et Merde …

( ♫ ) Zombie Zombie – Escape From LA (John Carpenter Cover)

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

2 thoughts on “Zombie Zombie Plays John Carpenter

  1. S’il est réélu, je tiendrais pas jusqu’en 2017, je me zombifierais (?!) avant je crois ^^
    Chouette texte qui colle parfaitement à la musique!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *