Wet Hair – High Wolf – White Hills

En ce moment j’aime bien écouter « Glass Fountain » de Wet Hair, un obscur duo de krautrock psychédélique dont le disque est sorti chez Not Not Fun , et qui compose de la musique hypnagogique avec des nappes de synthétiseurs, une batterie répétitive et hypnotique, ainsi qu’une voix entièrement trifouillée sous une masse d’effets sonores, comme une légère distorsion ou de la réverbération. C’est le genre de musique que j’adore écouter en boucle le regard un peu lointain. Je me vois encore dans le métro, à écouter Cold City tout en observant avec distance les gens semi-amorphes. Pendant ce temps les phrases de synthétiseurs  me plongent dans un dans un état presque second.

( ♫ ) Wet Hair – Cold City

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Dans le train, tu as mis une cassette dans ton walkman. Au fur et à mesure que les basses jouées par un étrange synthétiseur ainsi que les guitares vaguement réverbérées se sont posées sur une rythmique hypnotique, tu est resté scotché par les immeubles qui défilaient à travers la vitre. Ceux-là étaient un peu abimés, ils avaient mal vieilli, ils avaient été recouverts de graffitis il y a des années ; tu voyais du linge qui séchait sur les fenêtres. Le soleil commençait de se coucher, les néons s’allumaient et offraient une étrange luminosité dont l’ambiance coïncidait assez bien avec les phrases de guitare noyées sous des effets de wha-wha vaguement psychédéliques.

( ♫ ) High Wolf – Etoile Star

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Il y a quelque chose d’écrasant avec le mur d’amplis Marshall qui se trouvent sur la scène. Dans la salle, il y a comme un frisson d’angoisse et d’excitation qui parcourt la foule. Elle attend avec impatience la future déflagration sonore que nous nous allons entendre. Les instruments sont déjà posés sur la scène , il y a une basse Fender, une guitare Gibson et un gros kit de batterie, tout est déjà branché et les plus attentifs peuvent discerner un léger drone qui se diffusent dans la petite salle de concert. Dans cinq minutes, le groupe va venir, chacun prendra son instrument, et le power-trio balancera une myriade de notes psychédéliques et distordues …

( ♫ ) White Hills – Dead (Live on WFMU)

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *