Cindytalk – Hold Everything Dear

Un nuage de fumée s’échappe de la fenêtre. A l’intérieur le feu brûle, des papiers s’envolent et les cendres produisent un léger craquement. Devant nous, un écran d’ordinateur cassé traine sur le trottoir. Nous entendons par moment quelques notes de piano, jouées au loin … Par qui ? Nous ne le saurons jamais … Un sifflement aigu se prolonge dans nos tympans, comme une sorte d’acouphène lointain qui serait apparu suite à une réception trop forte de bruit.

Le vent souffle dans le parc. Nous regardons l’herbe bouger au gré du vent d’automne. Cette fraicheur passagère nous fait du bien après la chaleur caniculère. Nous entendons des enfants jouer, ils crient, ils s’amusent, ils courent de partout. Encore ce piano, nous l’entendons un peu mieux maintenant. Nous marchons entre les buissons, et dans une petite clairière nous voyons l’instrument posé là. Il n’y a plus personne qui en joue. C’est un vieux piano droit, le bois est abimé, nous jouons quelques notes, il faut réaccorder une ou deux touches …

( ♫ ) Cindytalk – From Rokko-San

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

J’ouvre mon sac et je prends mon appareil photo, un vieux reflex argentique. Je l’arme, je regarde à travers l’objectif. Il y a des gens qui marchent rapidement dans la rue. Click clack. Certains portent des objets rangés dans des sacs en papier, on voit dépasser des éléments de décoration vaguement emballés dans du papier-bulle. Click clack. Le ciel s’assombrie, des gouttes d’eau commencent de tomber, il pleut. Click clack. Au loin, l’atmosphère de la ville produit comme une rythmique minimaliste vaguement viscérale …

Il fait nuit, je marche tout autour de la place de la Nation à la recherche d’un taxi, mais je n’en vois aucun. Alors j’attends bêtement et ma patience commence à s’éroder. Je traine des pieds. Le froid s’engouffre dans mon manteau, je serre mes poings dans mes poches. Chez moi, je joue de la basse, j’essaie de faire résonner les notes le plus longtemps possible, quand un étrange drone lointain. La télévision est allumée, je vois les immeubles qui s’écroulent, c’est le début d’une gigantesque chute. J’entend le piano. Click clack

( ♫ ) Cindytalk – Hanging In The Air

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *