Plaisirs dorés

artworks-000055906779-teuc6m-t500x500

L’autre jour j’ai quitté le travail en plein milieu de l’après-midi. J’ai pris ma voiture, un vieille Chevrolet Chevelle Malibu rouge de 1964. Il faisait beau, la ville était calme. J’ai roulé quelques temps comme ça tout en me défonçant légèrement. J’ai glissé une cassette audio dans l’auto-radio. Il y avait de la guitare surf, une rythmique cool et légèrement chaloupée, une basse ronde. La nuit commençait de tomber, j’ai perdu peu à peu la notion du temps qui passe. Sans m’en rendre compte je me suis retrouvé dans un coffee-shop en train de manger un hamburger et des frites …

J’ai fini mon repas avec un cheesecake un peu gras et un café bien noir. J’ai payé et je suis ressorti. Je ne savais plus bien où je me trouvais. Apparemment j’étais en plein désert, pas très loin d’une petite ville frontalière du Mexique. J’ai remis la cassette et je me suis allongé sur le capot de la Chevrolet. Le titre qui passait ressemblait à une sorte de mélange entre de la motown, du reggae, du rock garage et psychédélique. Il y avait aussi des guitares qui me faisaient penser à Ennio Morricone. Si mon esprit semble assez éveillé pour retrouver des influences musicales, je ne sais toujours pas comment j’ai fait pour me retrouver dans ce bouge, au milieu du désert …

Je m’endormais doucement dans la chambre du motel. Les souvenirs me revenaient progressivement. Il y avait cette fille que j’avais rencontrée dans la ville et les trucs complètement dingues que l’on a fait tous les deux. J’ai pris un somnifère et le sommeil est venu. Dans mes rêves, il y avait mille clichés sur la Californie, des groupes de rock-garage mexicains en tenue de mariachi, une fille nue, recouverte d’or comme dans Goldfinger, sauf qu’elle n’est pas morte, la plage, des surfeurs blonds et les filles en binkine, des cowboys habillés comme Clint Eastwood dans « L’homme des hautes plaines », et des filles qui mènent le jeu avec un costume noir et une coupe au carré. Je crois que j’ai bu trop de café après avoir mangé mon hamburgers …

( ♫) The Growlers Ego of a man

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *