Gnaw Bone – Scorched Earth

Les musiciens de Gnaw Bone avancent comme les cavaliers de l’Apocalypse. Leurs riffs de guitare distordues ont des airs de conquêtes destructrices. Le blastbeat de la batterie déclare la guerre à nos tympans sous forme de déflagrations sonores dans l’unique but de réduire en miette toute forme de mélodie. La basse et son marteau-pilon ressemblent à une maladie pestilentielle qui se répand dans les derniers rhizomes de notre cerveau. A la fin, quand le chant guttural hurle sur les dernières ruines, il ne reste plus que la mort. Par moment, le calme revient et l’on découvre un petit air de guitare, nous rappelant soudainement combien il est vitale d’écouter au réveil le death-metal de « Scorched Earth .

Ceux qui auront le courage d’acheter le vinyle ne seront pas surpris d’y retrouver de la poussière d’os incrustée dans les sillons. Leur label, Auris Apothecary, n’est jamais en reste quand il s’agit de nous proposer des objets insolites. On ne sait trop quelles émotions ressentir à ce moment-là, peut-être quelque chose située entre le dégout et la fascination, mais c’est toujours un peu comme ça pour ce genre de musique. Il n’empêche, ceux qui survivront à la violence extrême de « Scorched Earth » y trouveront pas mal d’idées de compositions, des trucs un peu hardcores qui nous rappellent parfois le début du post-rock.

( ♫) Gnaw Bones – The End

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *