Tôle Froide – La Redoute

Nous sommes dans les squats du Grrrnd Zero. Tôle Froide joue sur scène avec un synthétiseur, une basse et une batterie. Il n’y a pas de guitare et ce n’est pas plus mal. Je viens de sortir du tramway T3, station Vaulx-en-Velin La Soie. Je prends une bière en écoutant le Post-Punk de Pauline, Leslie et Morgane. Tout ceci n’est jamais arrivé, à force de me cantonner aux salles Parisiennes, j’en oublie celles de Lyon, ville où j’ai grandi. Je ne sais pas si Tôle Froide a joué au Grrrnd Zero mais j’aurais aimé voir çà. Seulement voilà, plus le temps avance, plus ça ressemble à une promesse qui semble trop lourde à honorer.

A la place, j’écoute leur nouvel album , « La Redoute » et dans un monde parfait, les trois musiciennes de Tôle Froide auraient joué en première partie des Raincoats. Leur pop cagneuse posée sur une mélodie jouée au synthétiseur, une ligne de basse qui rebondit dans tous les coins et une batterie hypnotique s’écoute sans discontinuer. J’y découvre de courts récits où l’on croise tout un tas de types toxiques – Autodétruisez-vous, Théo, Avec Elles, mention spéciale pour Gerard dédié au maire de Lyon– et des femmes qui se foutent bien de ce qu’on pense d’elles. Dans la continuité de « K7 », sorti en 2017 sur le label ABrecords, « La Redoute » cri au branle-bas le combat, mieux il jette dans nos figures les plus beaux parpaings de ce post-punk Lyonnais.

On découvre avec C’est Pas Ma Fête une histoire qui part mal à cause d’un type minable. Le titre semble ne jamais s’arrêté, la ligne de basse est mélodique, le synthétiseur entêtant et la batterie part dans une sombre course. On traine dans cette chanson comme dans une soirée où l’on ne se sent pas très à l’aise. Et puis le titre s’arrête comme il commence, sur une vocalise que n’aurait pas reniée ESG.

( ♫) Tôle Froide – C’est Pas Ma Fête

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.