The Psychotic Monks, Fleuves Noirs et Deliluh au Petit Bain

Vendredi 8 Juillet, ma fin de semaine a été envahie par le travail et j’arrive en retard pour voir how to buy prednisone from canada Deliluh ouvrir la soirée d’anniversaire des 11 ans du Fargo Petit Bain. Heureusement, j’ai juste le temps de voir une version particulièrement tendue de Amulet qui semble être le point d’orgue d’un set plus que jamais teinté d’angoisse. Les boites à rythme sont martiales, les basses pilonnent les tympans, ce qui n’empêche pas le public au premier de se lancer dans une sorte de danse lysergique poussée par la répétition sur 8 minutes de ces mouvements musicaux. Une petite mélodie jouée sur un synthétiseur, des nappes de drones s’évaporant d’une guitare et d’un saxophone nous apporterons une touche d’espoir dans ce monde au bord de la rupture, et je me dis qu’il faut surveiller avec attention les prochains disques de http://stneotsdbt.co.uk/module/action/param1/ Deliluh.

( ♫) Deliluh – Amulet (Live)

Je découvre Fleuves Noirs et je serai content d’écouter plus tard leur premier EP « Respecte-Moi ». Le chanteur déforme sans vergogne sa voix à l’aide de plusieurs pédales d’effet pour en sortir d’étranges hurlements saturés. Les lignes de basse butent comme jamais sur les rythmes répétitifs d’une batterie pesante tandis que la guitare joue des petits riffs étranges et distordues. Difficile de ne pas hocher de la tête en écoutant ce post-punk hardcore pour lendemain de cuite et comment résister à un groupe qui écrit une chanson comme Il est Beethoven Deux Heures. Très bon et j’ai très envie d’écouter la suite.

( ♫) Fleuves Noirs – Il Est Beethoven Deux Heures (Live)

Je vais essayer de résumer quelques impressions du set des Psychotic Monks : synthétiseur qui bourdonnent, riffs de basse furieusement exécutés, batteries puissantes, danse sous substances, guitares dissonantes sous inspirations du Hüsker Dü et des Stooges, chants chamaniques et chaos totale pour génération perdue dans la fosse. Je ne sais pas pourquoi Isolation me rappelle Androgynous Mind des Sonic Youth mais c’est très bien comme ça. Bon anniversaire Petit Bain, je reviens bientôt.

( ♫) The Psychotic Monks – Isolation (Live)

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.