Unsane – Gnod & White Hills – Expo ’70

Leçon de relaxation numéro 1 : Ne pas penser aux gens qui te bousculent dans le métro. Ecouter la rythmique lourde, la basse qui ronfle et la guitare qui joue cette phrase distordue qui ne s’arrête jamais. Ne pas avoir envie de tuer ses collègues avec une hache. Secouer la tête en criant en même temps que le chanteur et sauter sur place au moment arrive l’harmonica, juste avant le solo qui donne une tonalité presque blues au milieu des dissonances noisy. Ne pas brûler sa maison ni détruire ses meubles. Imaginer la foule en train d’assister à un concert d’Unsane et écouter en boucle « Wreck », en particulier le titre No Chance

( ♫ ) Unsane – No Chance

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Leçon de relaxation numéro 2 : La ligne de basse a son importance. On écoute et on se laisse attraper par ce ronflement grave. On a encore un peu de tension, de nervosité, d’urgence. La guitare est distordue, mais elle est mixée très en retrait, je trouve ses phrases délicieusement insidieuses. On a envie de courir, de trépigner, et puis finalement on s’arrête, on prend le temps de sentir les choses se ralentir, comme pour mieux prendre conscience du temps qui passe. Les voix sont noyées dans le mix et on ne comprend pas tout ce qui est dit. A la fin, quand le riff de guitare tourne en boucle, je sens venir comme un état de transe. Note pour plus tard, Il faudra que j’écoute la prochaine collaboration de Gnod et White Hills

( ♫ ) Gnod & White Hills – Run-A-Round

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Leçon de relaxation numéro 3 : Ca démarre sur des drones de guitares, on entend aussi quelques nappes ambiantes jouées sur un clavier Moog. On ferme les yeux et on perçoit de légères variations après chaque boucle. Puis il y a cette ancienne boîte à rythme, un modèle analogique qui doit être bien compliqué à paramétrer, le pattern de batterie est primitif, répétitif et hypnotique. On se plonge dans le noir, les yeux rivés vers le ciel. Les motifs de guitare sont psychédéliques, distordus et gavés de réverbération. On reste allongé. Les sons sortis du clavier n’arrêtent pas de bourdonner, encore et encore. Au bout d’une vingtaine de minutes, la guitare se lance dans une sorte de solo déchirant avant de finir sur un fade-out. A la fin, j’ai l’impression d’être encore tout retourné des improvisations lysergiques de Justin Wright.

( ♫ ) Expo ’70 – Land Of The Midnight Sun

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Par Mathieu

 

2 thoughts on “Unsane – Gnod & White Hills – Expo ’70

  1. J’adore “Gnod Drop Out With White Hills II” de Gnod avec White Hills.
    “Run-A-Round” est typiquement le genre de titre néo-Kraut’ que j’aime, relecture post-moderne de titres les plus “Motorik” de Neu! comme “Hallogallo” ou “Fur Immer ( Forever )”. Des morceaux à la section rythmique endiablée, avec une grosse ligne de basse entêtante et une batterie aux beats métronomiques ! Mais les autres titres plus Space-rock sont tout aussi excellents.

    Et “Land of the midnight sun”, il est issu de quel album de Expo ’70 ???

    1. Il est issu d’un Split EP entre Altair et Expo 70 (il n’y a que ce titre d’Expo 70 sur ce disque (tu as le lien pour l’écouter en entier en cliquant sur lien au dessus du morceau …))

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *