Balmorhea – Clear Language : Reworked

L’autre jour, les longues plages ambiantes de Balmorhea ont fait partie de ces endroits calmes où je suis allé plusieurs fois me ressourcer. Est-ce le désert calme du Texas que l’on perçoit à travers ces orchestrations où les guitares mélodiques et les notes de piano suspendues sont à l’honneur ? A moins que ces compositions ne soient préoccupées par l’intime conviction de plonger l’auditeur dans une sorte de bulle introspective. Je ne sais pas trop en fait. Le groupe de Rob Low et Michael Muller était de passage mercredi dernier au Point Éphémère, ce fut l’occasion pour moi de rattraper une partie de leur discographie. Leur dernier disque, « Clear Language » est magnifique dans ces arrangements minimalistes. Et « Clear Language : Reworked », un album de remixes sorti en ce début d’année, est une source de musique ambiante d’une rare beauté.

On y découvre des travaux de William Basinski, Chihei Hatakeyama ou encore Jon Porras qui réussit ici une jolie greffe entre les modulations vaporeuses de Barn Owl et les atmosphères dépeuplées de Balmorhea. On y entend de longs bourdonnements en provenance de je-ne-sais-quel réglage obscure de synthétiseur, un saxophone perdu au loin dans le mix et quelques accords de guitare comme suspendus en l’air, retrouvant ainsi la mesure du temps à chaque note. A la fin, il ne reste plus que le silence de la ville au réveil. C’est le petit matin alors que je traverse la rue pour me rendre dans le parc.

( ♫) Balmorea – Slow Stone (Jon Porras)

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *